#Yémen – Bombardement de la Coalition dirigée par Riyad plus de 150 Morts – #USA: ventes d’armes pour 1 milliard de $ à #Arabie_Saoudite – _ 09_10_2016.

08-10-2016

 

Nibiru

#Yémen – Bombardement de la Coalition dirigée par Riyad plus de 150 Morts – #USA: ventes d’armes pour 1 milliard de $ à #Arabie_Saoudite – _ 09_10_2016.

 

*

La veille, un bombardement de la coalition dirigée par Riyad avait fait plus de 150 morts

: Yemen’s ex-president Ali Abdullah Saleh, calls for escalation of attacks against their common enemy Saudi Arabia, after airstrike

La veille, un bombardement de la coalition dirigée par Riyad avait fait plus de 150 morts

Le lendemain du bombardement au Yémen qui a fait plus de 150 morts et 525 blessés, les Etats-Unis ont annoncé «un réexamen immédiat» de leur soutien à la…
francais.rt.com


*

Conseil de l’Onu sur la Syrie J-M Ayrault interrogé sur les massacres de la coalition refuse de répondre

Voir | massacre Arabie agression odieuse américaine dans la salle de bal au cours d’ un enterrement à Sanaa Al Rowaishan 08 10 2016

شاهد|مجزرة العدوان السعودي الأمريكي البشعة في الصالة الكبرى بصنعاء أثناء عزاء آل الرويشان 08-10-2016

Massacre Arabie agression américaine hideuse grande salle à Sanaa au cours de la consolation Al Rowaishan 10/08/2016
Sous – secrétaire du Ministère de la santé au Yémen, dit Saba: Le nombre de victimes du massacre de l’ agression dans la salle de condoléances à Sana’a Aktrmen atteint 450 martyrs et blessés

مجزرة العدوان السعودي الأمريكي البشعة بالصالة الكبرى في صنعاء أثناء عزاء آل الرويشان 08-10-2016
وكيل وزارة الصحة اليمنية لوكالة سبأ: عدد ضحايا مجزرة العدوان في صالة العزاء بصنعاء يرتفع إلى اكثرمن 450 شهيدا وجريحا

Massacre Arabie agression américaine hideuse grande salle à Sanaa au cours de la consolation Al Rowaishan 10/08/2016
SANAA – Agence Observatoire nouvelles:
Le porte – parole officiel de l’ honneur des Forces armées Brigadier Ghalib Luqman, «Le poste – Compagnie aérienne du crime Saudi American cérémonie d’agression consolation grand hall de ciblage dans la capitale Sanaa, ne sera pas comme avant.  »
at – il dit le brigadier – général Luqman dit Saba que l’ alliance de l’ agression des forces impuissants tout à réaliser quoi que ce soit sur ses fronts cru il de viser des civils peut décourager l’ armée et le peuple de comités de l’ obligation nationale et religieuse dans le visage de l’ agression.
il a appelé à tous les employés les forces armées qui ne connaissent pas encore le fait que l’ agression Arabie américaine de porter l’ uniforme de l’ honneur et de la rédemption et aller à la ligne de front et se joindre à leurs camarades dans les domaines de la fierté et de la dignité de traiter avec les envahisseurs et à répondre à des crimes en cours qui ciblent les tout le peuple yéménite

|مجزرة العدوان السعودي الأمريكي البشعة بالصالة الكبرى في صنعاء أثناء عزاء آل الرويشان 08-10-2016
صنعاء – وكالة مرصد للأنباء :
قال الناطق الرسمي للقوات المسلحة العميد الركن شرف غالب لقمان، ” إن ما بعد جريمة استهداف طيران العدوان السعودي الأمريكي لمراسم عزاء بالصالة الكبرى في العاصمة صنعاء، لن يكون كما قبلها”.
وأوضح العميد لقمان في تصريح لوكالة سباء أن قوات تحالف العدوان العاجزة عن تحقيق أي انجاز لها على جبهات القتال تتوهم إنها باستهداف المدنيين قد تثني الجيش واللجان الشعبية عن واجبهم الوطني والديني في مواجهة العدوان.
ودعا كافة منتسبي القوات المسلحة ممن ما لا يزالون غير مدركين لحقيقة العدوان السعودي الأمريكي إلى ارتداء بزة الشرف والفداء والتوجه إلى الجبهات والانضمام إلى رفاقهم في ميادين العزة والكرامة للتصدي للغزاة والرد على جرائمهم المستمرة التي تستهدف الشعب اليمني بأكمله.

*

Yémen : premières images du raid saoudien meurtrier lors de funérailles à Sanaa (VIDEO PERTURBANTE) >> https://francais.rt.com/…/27348-yemen–frappes-saoudiennes-…

*

*

Death Toll From Saudi Airstrike on Yemeni Funeral Ceremony Exceeds 200

© AFP 2016/ MOHAMMED HUWAIS
MIDDLE EAST

Death Toll From Saudi Airstrike on Yemeni Funeral Ceremony Exceeds 200 © AFP 2016/ MOHAMMED HUWAIS
MIDDLE EAST
Read more: https://sputniknews.com/middleeast/20161009/1046144892/yemen-airstrike-death-toll-raises.html

00:38 09.10.2016
The number of Yemenis killed in the airstrike of the Saudi-led Arab coalition on a funeral ceremony in Sanaa exceeded 200, media reported on Saturday, citing a medical source. © REUTERS/ KHALED ABDULLAH Death Toll in Saudi-Led Coalition Strike on Funeral in Yemen Rises to 82, 534 Wounded MOSCOW

People stand at the site of an airstrike which witnesses said was by Saudi-led coalition aircraft on mourners at a hall where a wake for the father of Jalal al-Roweishan, the interior minister in the Houthi-dominated Yemeni government, was being held, in Sanaa, Yemen October 8, 2016

(Sputnik) — According to Al Mayadeen broadcaster, the death toll reached 213 people, while earlier reports suggested that some 82 were killed and 534 more sustained injuries. Yemen has been engulfed in a military conflict between the government headed by Yemeni President Abd Rabbuh Mansur Hadi and Houthi rebels since 2014. The Houthis are backed by army units loyal to former Yemeni President Ali Abdullah Saleh. Since March 2015, the Saudi-led coalition of mostly Persian Gulf countries has been carrying out airstrikes against the opposition Houthis at the request of Hadi. In August, the United Nations said that more than 10,000 civilians have been killed in Yemen since March 2015.

Read more: https://sputniknews.com/middleeast/20161009/1046144892/yemen-airstrike-death-toll-raises.html

*

Washington «réexaminera» son soutien à la coalition menée par Riyad après les raids au Yémen

Source: Reuters

Le lendemain du bombardement au Yémen qui a fait plus de 150 morts, les Etats-Unis ont annoncé «un réexamen immédiat» de leur soutien à la coalition dirigée par l’Arabie saoudite, tandis que l’ex-président du Yémen a appelé à attaquer Ryad.

«La coopération sécuritaire avec l’Arabie saoudite n’est pas un chèque en blanc. Au vu des raids du 8 octobre et d’autres incidents, nous avons débuté un réexamen immédiat de notre soutien, déjà fortement réduit, à la coalition emmenée par l’Arabie saoudite au Yémen», a déclaré le porte-parole du Conseil de sécurité nationale de la Maison Blanche, Ned Price, en ajoutant que les Etats-Unis sont «profondément troublés» par les raids menés à Sanaa.

Un trouble qui a de quoi surprendre : en janvier dernier, le ministre des Affaires étrangères saoudien avait affirmé que les centres militaires depuis lesquels les raids aériens au Yémen étaient menés par la coalition dirigée par Ryad étaient commandés et contrôlés par des officiers américains et britanniques, qui ont accès à la liste de toutes les cibles de frappes.

La coalition arabe en question, en outre, s’est dite prête à associer Washington à une enquête «immédiate».

«Une enquête immédiate sera diligentée […] et l’équipe d’enquêteurs est prête à profiter de l’expertise de la partie américaine», a indiqué la coalition dans un communiqué publié par l’agence officielle saoudienne SPA dans la nuit du 8 au 9 octobre.

Le 8 octobre, la capitale yéménite Sanaa a été frappée par un raid attribué à la coalition arabe menée par l’Arabie saoudite. Pourtant, Riyad nie son implication dans le drame. Le bombardement a ciblé une cérémonie funéraire en l’honneur du père du ministre de l’Intérieur des rebelles houthis. Plus de 150 personnes ont été tuées, 525 d’autres blessées.

Selon la chaîne de télévision des Houthis, Al-Masirah, le maire de Sanaa, Abdel Qader Hilal, figure parmi les morts. On n’est pas exclu que d’autres hauts responsables rebelles auraient pu également être tués.

«La communauté humanitaire du Yémen est choquée et scandalisée par les raids aériens qui ont visé une salle publique où des milliers de personnes participaient à une cérémonie funéraire», a indiqué Jamie McGoldrick, coordonnateur humanitaire pour l’ONU au Yémen.

Le bombardement dans la capitale yéménite est survenu seulement trois semaines après que le Sénat américain avait autorisé des ventes d’armes d’un milliard de dollars, parmi lesquels plus de 130 chars Abrams et 20 véhicules blindés de dépannage, à l’Arabie saoudite en rejetant un projet de loi qui l’interdisait à cause de la participation de Riyad dans le conflit yéménite et la quantité accrue des violations des droits de l’homme.

Quelques heures avant le carnage, le médiateur de l’ONU Ismaïl Ould Cheikh Ahmed avait évoqué la possibilité d’instaurer une trêve de 72 heures mais on ne l’avait pas entendu.

Le Conseil politique suprême, mis en place récemment par les Houthis et leurs alliés, les partisans de l’ex-président Ali Abdallah Saleh a prévenu que «cette attaque ne restera pas impunie» et appelé ses partisans à «user de tous les moyens pour répondre à ce crime».

L’ex-président yéménite veut voir Riyad puni pour ces raids meurtriers

Au lendemain de ces bombardements, dimanche 9 octobre, Ali Abdullah Saleh, ancien président du Yémen et allié des rebelles chiites Houthis, a appelé  à un accroissement des attaques contre l’Arabie saoudite, selon l’agence Reuters.

Outre les combattants houthis, qui contrôlent actuellement la capitale Sanaa, Ali Abdullah Saleh bénéficie encore de la loyauté d’une partie des militaires du pays.

Un an et demi de guerre au Yémen

Le conflit au Yémen a commencé en mars 2015 quand la coalition arabe dirigée par l’Arabie Saoudite a envoyé ses troupes au Yémen pour rétablir au pouvoir le président déchu sunnite Abd-Rabbu Mansour Hadi, renversé en 2012 par les rebelles houthis. D’après les estimations de l’ONU, cette intervention a déjà coûté la vie à au moins 10 000 personnes, dont près de 4 000 civils.

Le conflit a déplacé au moins trois millions de Yéménites et laissé environ un quart de la population dans «l’incertitude de leur prochain repas», a affirmé le 5 octobre le patron des opérations humanitaires de l’ONU Stephen O’Brien.

Selon l’Unicef, près de trois millions de personnes ont besoin d’une aide alimentaire immédiate au Yémen et 1,5 million d’enfants souffrent de malnutrition.

L’ONU a lancé les pourparlers de paix qui visaient à mettre fin aux hostilités mais elles ont échoué en août dernier et les combats ont repris.

Lire aussi : Yémen : la coalition menée par l’Arabie Saoudite tue au moins 20 civils dans de nouvelles frappes

Raconter l’actualité

*

Nibiru_Final_Update.

*

*

Cliquez sur:

Nibiru

pour accéder à tous les Liens

*

*

 

Tunisie : Colloque sur le Cinquième Anniversaire de l’Agression Contre la Libye _ Shanfyr: La Résolution dans la participation des Tribus… 19_03_2016.

19-03-2016  

 

Tunisie : Colloque sur le Cinquième Anniversaire de l’Agression Contre la Libye _ Shanfyr: La Résolution dans la participation des Tribus… 19_03_2016.

 

Tunisie : un colloque sur le cinquième anniversaire de l’agression contre la Libye
La Libye et le Monde Arabe ? 

تونس : ندوة بعنوان الذكرى الخامسة للعدوان على ليبيا
ليبيا والوطن العربي إلى أين ؟

Homme politique Tunisien : c’est ce que les voisins doivent faire pour résoudre la crise en Libye

سياسي تونسي: هذا ما يجب على دول الجوار فعله لحل الأزمة في ليبيا

Mar 19, 2016

Homme politique tunisien : c’est ce que les voisins doivent faire pour résoudre la crise en Libye

19 mars 2016
Tunisie _ El Mona

L’ancien diplomate a déclaré pêche Shanvir aujourd’hui que l’ONU n’a pas pu atteindre son objectif de former un gouvernement de consensus national soutenu par tous les Libyens dans le dialogue mené par plus d’un an et qui exclue où les tribus et les partisans de l’ancien régime.

Shanvir a ajouté que la solution réside dans la participation des tribus de Libye représentées par le Conseil suprême des tribus et villes que la tribu sont toutes parties à tendances politiques et sont par conséquent plus efficaces pour résoudre les différends politiques et les conflits armés comme l’autorité des acteurs sociaux. Cela est venu lors d’un symposium qui s’est tenue aujourd’hui dans la capitale de la Tunisie, sous le titre du cinquième anniversaire de l’agression contre la Libye : la Libye et le monde arabe ?

Commentant la volonté de la Tunisie d’accueillir la réunion en Libye, a déclaré Mohsen quartier, membre du Bureau politique du pouvoir populaire (Parti nationaliste-orienté), les pays dont la Tunisie afin de modifier sa politique envers la Libye et tenter de trouver une vraie solution à la crise libyenne par le biais de la politique de correction et traitant de l’armée libyenne qui combat le terrorisme plus de traiter les tribus qui définit ses frontières bien avec tous les États qui possèdent de l’influence et la capacité à maintenir la sécurité avec les pays voisins, voisins de plus en plus mise en garde des conséquences de derrière la politique de l’État en cours d’élaboration Grande que vous gérez la crise de manière à ne pas affecter leurs intérêts et non à la recherche d’une solution, parce qu’ils ne veulent pas la stabilité en Libye, qu’elle considère comme un point de départ pour la réalisation des objectifs sera l’Algérie, la Tunisie et l’Egypte.

Le gouvernement est aujourd’hui problème Al-Sarraj ajouté à la crise libyenne, pas une solution comme impopulaire auprès de la majorité des parties en conflit, notant que la seule mission signeront une clause garantissant les intérêts de l’Occident en Libye.

A dit le militant des droits de Fatima bin feux ne peut pas parler aujourd’hui de l’accord et consensus au milieu a continué sa milice à des milliers de libyens partisans de l’ancien régime.

Ils élèvent les questions soulevées dans plusieurs tribunaux, y compris les tribunaux tunisiens contre la guérilla rejetant pour se conformer à la Loi d’Amnistie législative adoptée par la chambre en juillet dernier pour libérer tous les prisonniers qui ne sont pas de sang sur les mains, a-t-elle déclaré.

سياسي تونسي: هذا ما يجب على دول الجوار فعله لحل الأزمة في ليبيا

Mar 19, 2016
تونس _ منى المحروقي

قال الديبلوماسي السابق الصيد شنفير اليوم إن الأمم المتحدة فشلت في تحقيق هدفها الرامي إلى تشكيل حكومة وفاق وطني تحظى بدعم جميع الليبيين في إطار حوار تقوده منذ أكثر من سنة والذي أقصت فيه القبائل وأنصار النظام السابق.

وأضاف شنفير أن الحل في ليبيا يكمن في اشراك القبائل التي يمثلها المجلس الأعلى للقبائل والمدن الليبية باعتبار أن القبيلة هي من يجمع كل الأطراف والاتجهات السياسية وبناء على ذلك فهي الأكثر فاعلية في حل الخلافات السياسية والنزاعات المسلحة باعتبارها سلطة إجتماعية فاعلة. جاء ذلك خلال ندوة انتظمت اليوم بالعاصمة تونس تحت عنوان الذكرى الخامسة للعدوان على ليبيا: ليبيا والوطن العربي إلى أين؟

وتعليقا على استعداد تونس لإحتضان إجتماع دول جوار ليبيا قال محسن نابتي عضو المكتب السياسي للتيار الشعبي (حزب ذو توجه قومي)، إنه على دول الجوار ومن بينها تونس تغيير سياستها تجاه ليبيا ومحاولة إيجاد حل حقيقي للأزمة الليبية من خلال تصويب سياستها والتعامل مع الجيش الليبي الذي يحارب الإرهاب إضافة إلى التعامل مع القبائل التي تعرف حدودها جيدا مع كل الدول وهي التي تملك بالفعل التأثير والقدرة على حفظ الأمن مع دول الجوار،محذرا من مغبة الإنجرار وراء سياسة الدول الكبرى التي تقوم بإدارة الأزمة كي لا تؤثر على مصالحها وليس البحث عن حل لها لأنها لا تريد الإستقرار في ليبيا التي تعتبرها منطلقا لتنفيذ أهداف ستطال مصر وتونس والجزائر على حد قوله.

وأضاف أن حكومة السراج اليوم هي مشكل مضاف إلى الأزمة الليبية وليست حلا باعتبارها لاتحظى بتأييد أغلبية الأطراف المتصارعة مشيرا إلى أن مهمتها الوحيدة ستكون التوقيع على اتفاقيات تضمن مصالح الغرب في ليبيا.

ومن جانبها قالت الناشطة الحقوقية فاطمة بن نيران إنه لا يمكن الحديث اليوم عن اتفاق وتوافق في ظل مواصلة الميليشيات سجنها لآلاف الليبيين المناصرين للنظام السابق.

وأضافت أنهم بصدد رفع قضايا في عدة محاكم من بينها المحاكم التونسية ضد الميليشيات الرافضة للإنصياع لقانون العفو التشريعي الذي أصدره مجلس النواب يوليو الماضي والقاضي بإطلاق سراح جميع المساجين الذين لم تتلطخ أيديهم بالدماء.

19|19:01|

Homme politique tunisien : c’est ce que les voisins doivent faire pour résoudre la crise en Libye

سياسي تونسي: هذا ما يجب على دول الجوار فعله لحل الأزمة في ليبيا

سياسي تونسي: هذا ما يجب على دول الجوار فعله لحل الأزمة في ليبيا Mar 19, 2016…
¤
19|11:41|

Tunisie : un colloque sur le cinquième anniversaire de l’agression contre la Libye
La Libye et le monde arabe ? 

تونس : ندوة بعنوان الذكرى الخامسة للعدوان على ليبيا
ليبيا والوطن العربي إلى أين ؟

Photo de Afrigatenews/Urgent.
Photo de Afrigatenews/Urgent.
Photo de Afrigatenews/Urgent.
Photo de Afrigatenews/Urgent.

¤

¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤