_________ Worshvanah Le Conseil Des Sages Les Appels Pour Une Intervention Internationale Urgente Protéger Les Civils 22-09-2014

22-09-2014

 

22|13:51| Ils ont vu les appels pour une intervention internationale urgente protéger les civils   22  Septembre  2014
Ils ont vu les appels pour une intervention internationale urgente protéger les civils | Portail de nouvelles de l’Afrique

ورشفانة تطالب بتدخل دولي عاجل لحماية المدنيين | بوابة أفريقيا الإخبارية

Ils ont vu les appels pour une intervention internationale urgente protéger les civils

Tripoli-adekola bin Hamel    22  Septembre  2014
Il a dit que le Conseil des sages, ils ont vu, ils avaient besoin de plus des efforts internationaux pour qu’ils ont vu ce qui se passe lorsqu’une violation des droits de l’homme.
Et tous les niveaux par une préoccupation profonde pour le peuple, qu’ils ont vu de la tragédie humaine et catastrophe humaine et génocide aux mains de formations armées comme ils ont vu des villes souffrent de graves pénuries d’eau, électricité, carburant, nourriture, médecine et des fournitures médicales à la suite du blocus imposé sur eux de tous les côtés, autant plus que beaucoup de gens, ils ont vu qui étaient en mesure d’échapper à des groupes armés que se sont enfuis vers des zones reculées sous voyage difficile et dangereux, laissant certains décès familles dus à des accidents de voiture résultant de L’exode n’a pas ceux trouvé assez malheureux.
Le Conseil a souligné que ces actions armées contre la population civile constitue une infraction pénale, droit pénal libyen, en violation flagrante de la déclaration de Genève des droits de l’homme et des peuples autochtones et également en contradiction avec la législation et les conventions internationales sur la protection et la promotion des droits de l’homme.
Le Conseil a lancé un appel pressant à l’Assemblée générale des Nations Unies et le Conseil de sécurité et le Bureau du Commissariat des Nations Unies pour les droits de l’homme et le Conseil des droits de l’homme et la Ligue de l’arabe et Union africaine d’intervenir protéger les civils dans les zones qu’ils virent alors qu’invitant le gouvernement à soumettre que prennent tous en charge les personnes humanitaires et militaires, qu’ils ont vu à conservez-la inconciliable armés des formations, mais ne pouvait pas atteindre la zone aucun soutien.
Conseil consultatif des élèves et anciens qu’ils ont vu l’ONU renouvellement des appels pour un cessez-le-feu et à la violence, qu’ils ont vu, comme ils ont vu une zone de désastre humanitaire conformément aux décisions du Parlement et gouvernement de la Libye et l’Organisation des Nations Unies à jouer un rôle humanitaire pour protéger les civils et d’étudier uniquement les nthakat et les crimes ont tardo.
Et l’envoi d’une équipe des Nations Unies pour visiter la région, ils ont vu pour les organisations humanitaires de situation et des droits de l’homme à condamner les violations honteuses des droits de l’homme et pour la défense d’ouvrir des couloirs de sécurité pour faire ressortir les femmes, les enfants, les personnes âgées et les personnes ayant des besoins spéciaux des personnes qu’ils ont vu une résolution criminalisant les actes commis contre les populations civiles innocentes et les infractions commises par des formations armées contre le peuple, ils ont vu un crime contre l’humanité et l’objet de poursuites conformément à l’alkwatin internationale.
Ils ont vu les appels pour une intervention internationale urgente protéger les civils
22 septembre 2014
Tripoli-adekola bin Hamel
Il a dit que le Conseil des sages, ils ont vu, ils avaient besoin de plus des efforts internationaux pour qu’ils ont vu ce qui se passe lorsqu’une violation des droits de l’homme.
Et dire à tous les niveaux grâce à une déclaration deLe fait du peuple, qu’ils ont vu de la tragédie humaine et catastrophe humaine et génocide aux mains de formations armées comme ils ont vu des villes souffrent de graves pénuries d’eau, électricité, carburant, nourriture, médicaments et fournitures médicales à la suite du blocus imposé sur eux de tous les côtés, beaucoup de gens d’autant qu’ils ont vu qui étaient en mesure d’échapper à des groupes armés que se sont enfuis vers des zones reculées sous voyage difficile et dangereux, laissant certains décès familles dus à des accidents de voiture résultant de déplacements et pas de ces malheureux assez.
Le Conseil a souligné que ces actions armées contre la population civile constitue une infraction pénale, droit pénal libyen, en violation flagrante de la déclaration de Genève des droits de l’homme et des peuples autochtones et également en contradiction avec la législation et les conventions internationales sur la protection et la promotion des droits de l’homme.
Le Conseil a lancé un appel pressant à l’Assemblée générale des Nations Unies et le Conseil de sécurité et le Bureau du Commissariat des Nations Unies pour les droits de l’homme et le Conseil des droits de l’homme et la Ligue de l’arabe et Union africaine d’intervenir protéger les civils dans les zones qu’ils virent alors qu’invitant le gouvernement à soumettre que prennent tous en charge les personnes humanitaires et militaires, qu’ils ont vu à conservez-la inconciliable armés des formations, mais ne pouvait pas atteindre la zone aucun soutien.
Conseil consultatif des élèves et anciens qu’ils ont vu l’ONU renouvellement des appels pour un cessez-le-feu et à la violence, qu’ils ont vu, comme ils ont vu une zone de désastre humanitaire conformément aux décisions du Parlement et gouvernement de la Libye et l’Organisation des Nations Unies à jouer un rôle humanitaire pour protéger les civils et d’étudier uniquement les nthakat et les crimes ont tardo.
Et l’envoi d’une équipe des Nations Unies pour visiter la région, ils ont vu pour les organisations humanitaires de situation et des droits de l’homme à condamner les violations honteuses des droits de l’homme et pour la défense d’ouvrir des couloirs de sécurité pour faire ressortir les femmes, les enfants, les personnes âgées et les personnes ayant des besoins spéciaux des personnes qu’ils ont vu une résolution criminalisant les actes commis contre les populations civiles innocentes et les infractions commises par des formations armées contre le peuple, ils ont vu un crime contre l’humanité et l’objet de poursuites conformément à l’alkwatin internationale.

ورشفانة تطالب بتدخل دولي عاجل لحماية المدنيين

طرابلس -عبدالباسط بن هامل

قال مجلس شوري وحكماء ورشفانة أنهم بحاجة الى مزيد من الجهد الدولي تجاه ورشفانة و ما يحدث فيها من إنتهاك لحقوق الإنسان .

وعبر المجلس من خلال بيان صادر عن قلقه الشديد لما يتعرض له أهالي ورشفانة من مأساة إنسانية وكارثة بشرية وإبادة جماعية على يد تشكيلات مسلحة فيما تعاني مدن ورشفانة من نقص حاد في الماء والكهرباء والوقود والغذاء والدواء ونقص الإمدادات الطبية نتيجة الحصار المفروض عليها من جميع الجهات ، خاصة وأن الكثير من أهالي ورشفانة من الذين استطاعوا النجاة من التشكيلات المسلحة نزحوا إلى أماكن نائية ضمن رحلة صعبة وغير آمنة مما خلف موت بعض العائلات بسبب حوادث السيارات ناتجة عن النزوح ولم يجد من يسعفهم .

وأكد المجلس أن تلك الإعمال المسلحة ضد السكان المدنيين تعد جريمة جنائية وفقًا للقانون الجنائي الليبي، وانتهاكًا صارخًا لإعلان جنيف العالمي لحقوق الإنسان والشعوب، وتتعارض أيضًا مع التشريعات والمواثيق الدولية ذات الصلة المعنية بحماية وتعزيز حقوق الإنسان.

ووجه المجلس نداءً عاجلاً للجمعية العامة للأمم المتحدة ومجلس الأمن ومفوضية الأمم المتحدة السامية لحقوق الإنسان والمجلس الدولي لحقوق الإنسان والجامعة العربية والاتحاد الأفريقي، بالتدخل العاجل لحماية المدنيين في مناطق ورشفانة ورغم دعوة الحكومة إلى تقديم جميع أنواع الدعم الإنساني والعسكري لأبناء ورشفانة من إجل إبقاءها عصية على التشكيلات المسلحة الإ إنه لم يصل المنطقة اي دعم يذكر.

وطالب مجلس الشورى والحكماء ورشفانة الأمم المتحدة بتجديد المطالبة بوقف إطلاق النار وأعمال العنف في ورشفانة و إعتبار ورشفانة منطقة منكوبة إنسانيا وفقا لقرارات البرلمان والحكومة الليبية ، وإن تقوم الأمم المتحدة بدورها الإنساني في حماية المدنيين والتحقيق في الإ نتهاكات والجرائم التي تعرضو لها.

وإيفاد فريق من الأمم المتحدة لزيارة منطقة ورشفانة للإطلاع على الإوضاع الإنسانية وتشجيع منظمات حقوق الإنسان على إدانة مايحدث من إنتهاكات لحقوق الإنسان, والدعوة إلى فتح ممرات آمنة لإخراج النساء والأطفال وكبار السن والأشخاص ذوي الإحتياجات الخاصة من سكان ورشفانة واصدار قرار دولي يجرم الإعمال التى ارتكبت في حق السكان المدنيين الإبرياء وإعتبار الجرائم التي ارتكبتها التشكيلات المسلحة بحق أهالي ورشفانة جريمة إبادة ضد الإنسانية وملاحقة مرتكبيها وفق القواتين الدولية.

**************************************************************************************************
**************************************************************************************************
**************************************************************************************************
**************************************************************************************************
**************************************************************************************************
**************************************************************************************************
23|01:55| Déclaration du Conseil de la Shura, les anciens, ils ont vu

Déclaration du Conseil de la Shura, les anciens, Rishvanah  22 Septembre 2014
Déclaration du Conseil de la Shura, les anciens, ils ont vu
Au nom de Dieu le Miséricordieux
Louange à Dieu et la bénédiction et la paix soient sur lui du Prophète et sa famille et ses compagnons.
La situation de la djefara de tous les atiafhaalagtmaaet, ils virent wehwarh walmtsaknin tribus de toutes les régions de la Libye est une catastrophe humanitaire dans le sens du mot et commencer une guerre civile dans le pays qui les rejette et refuse tous les Libyens, et nous condamnons et dénonçons la honteuse mise à mort et la destruction dans la région, le Conseil de la Shura et anciens qu’ils ont vu stress machinesJ:
1. demande que toutes les administrations ont besoin pour assumer ses responsabilités et immédiatement arrêter de tirer les phas action nécessaire sur la mise en service des unités de l’armée et la police pour l’activer et rétablir la sécurité et la stabilité dans la région.
2. tenir les ministères de l’intérieur et de la défense responsable de la détérioration de la sécurité dans la région et à atteindre ce stade en raison du manque de coopération avec Al jfara direction de la sécurité et les autorités compétentes au sein de la région et de lui fournir le soutien nécessaire à la sécurité
3. demandons aux membres de la Chambre des représentants dans la région pour revenir à la région et assister aux séances de la maison jusqu’à ce qu’une solution à ce qui se passe dans la région
4. nous appelons les parties au différend la nécessité d’aborder tous les problèmes et les goulets d’étranglement le dialogue loin de langue qui non seulement ont plus de vies et plus de destruction et de ruine
5. appeler tous les conseils et institutions de la société civile en Libye à travailler dur pour résoudre les problèmes entre les régions et les villes de Libye et d’adopter le langage du dialogue comme un moyen d’amener la Libye à la sécurité.
Que Allah nous guide tous pour le bien du pays et du peuple
Paix, miséricorde et bénédictions de Dieu
Le Conseil consultatif et l’information Bureau des sages, ils ont vu
Issued-(alkedoh)
Lundi : vingt-septième, du mois, novembre, 1435 Ah
^: 22 septembre 2014 calendar

بيان مجلس الشورى والحكماء ورشفانة
بسم الله الرحمن الرحيم
الحمد لله وحده وصلى الله وسلم على من لا نبي بعده وعلى آله وصحبه أجمعين .
إن الوضع الذي تمر به منطقة الجفارة بكافة أطيافهاالإجتماعية من قبائل ورشفانة وهوارة والمتساكنين معهم من كل مناطق ليبيا هو كارثة إنسانية بكل ما تعنيه هذه الكلمة من معنى وينذر ببدأ حرب أهلية في البلاد الأمر الذي نرفضه ويرفضه كل الليبيين ، وفي الوقت الذي ندين ونستنكر فيه مايحدث من قتل ودمار بالمنطقة عليه فإن مجلس الشورى والحكماء ورشفانة يؤكد على الآتي :
1- نطالب كافة جهات الاختصاص بضرورة تحمل مسئوليتها والعمل على الإيقاف الفوري لإطلاق النار وإتخاد مايلزم من إجراءات بشأن تكليف وحدات من الجيش والشرطة لتفعيل ذلك ، وإعادة الأمن والإستقرار للمنطقة .
2-نحمل وزارتي الداخلية والدفاع مسئولية التدهور الأمني بالمنطقة وإيصالها إلى هذه المرحلة نتيجة عدم التعاون مع مديرية أمن الجفارة والجهات ذات العلاقة داخل المنطقة وعدم تقديم الدعم اللازم لها بشأن بسط الأمن
3-نطالب أعضاء مجلس النواب بالمنطقة إلى الرجوع للمنطقة وتعليق حضور جلسات مجلس النواب إلى حين وضع حل لما يحدث بالمنطقة حاليا
4- ندعو أطراف النزاع إلى ضرورة معالجة كافة الإشكاليات والمختنقات بالحوار بعيدا عن لغة السلاح التي لا تخلف الإ مزيد من قتل الارواح ومزيد من الدمار والخراب
5- ندعو كافة مجالس الشورى ومؤسسات المجتمع المدني بليبيا إلى العمل الجاد من أجل حل المشاكل بين مناطق ومدن ليبيا وأعتماد لغة الحوار كسبيل للوصول بليبيا لبر الأمان .
وفقنا الله جميعا لخير البلاد والعباد
والسلام عليكم ورحمة الله وبركاته
المكتب الإعلامي مجلس الشورى والحكماء ورشفانة
صدر بالعزيزية ( الكدوة )
يوم الاثنين : السابع والعشرين ، من شهر ذو القعدة ، 1435 هجري
الموافق : الثاني والعشرون من شهر سبتمبر 2014 ميلادية

**************************************************************************************************
**************************************************************************************************
**************************************************************************************************
**************************************************************************************************
**************************************************************************************************
**************************************************************************************************

_