En images: ISIS prend le contrôle de sa première ville aux Philippines __________ 23_05_2017

23-05-2017

 

 

Nibiru 

En images: ISIS prend le contrôle de sa première ville aux Philippines __________ 23_05_2017

 

Président Rodrigo Duterte
a déclaré la loi martiale à Mindanao après le Conflit dans la ville de Marawi 

En images:

ISIS prend le contrôle de sa première ville aux Philippines

In pictures:

ISIS takes control of its first city in the Philippines

 

*

Paul Begley 

Breaking: « ISIS Has Captured A City In Philippines » 

Breaking: « ISIS a capturé une ville Philippines »

Ajoutée le 24 mai 2017

Marawi une ville de 200.000 a été capturé par 500 lourd armé ISIS Sleeper Cell Jihadist http://www.paulbegleyprophecy.com aussi Aidez – nous à passer le mot https: //www.paypal.com/cgi-bin/webscr … aussi https: //www.almasdarnews.com/article / … aussihttps://crusaderjournal.com

Les habitants fuient la ville Philippine alors que les combats contre les militants font rage

Residents flee Filipino city as fight against militants rages on

Ajoutée le 25 mai 2017

Des milliers de personnes fuient la ville Marawi dans le sud des Philippines alors que les troupes tentent de repousser les militants islamistes là-bas.

Thousands of people are fleeing Marawi city in southern Philippines as troops try to fend off Islamist militants there.

TV Patrol: Les frappes aériennes à Marawi, déchaînée contre Maute

TV Patrol: Air strikes sa Marawi, pinakawalan laban sa Maute

Ajoutée le 25 mai 2017

Muling nagkabakbakan ang puwersa ng militar à ang grupong Maute sa Marawi City. 

Abonnez – vous à la chaîne ABS-CBN Nouvelles!  http://bit.ly/TheABSCBNNews

Regarder les épisodes complets de patrouille de la télévision sur TFC.TV 
http://bit.ly/TVP-TFCTV
et IWANT.TV pour les téléspectateurs des Philippines, cliquez sur: 
http://bit.ly / PVT-IWANTv

13 MIYEMBRO NG MAUTE GROUP PATAY SA BAKBAKAN SA MARAWI CITY. PANOORIN!!!

13 MEMBRES DU GROUPE MAUTE MORTS DANS LA GUERRE EN Marawi City. WATCH !!!

Ajoutée le 25 mai 2017

13 MIYEMBRO NG MAUTE GROUP PATAY SA BAKBAKAN LABAN SA AFP SA MARAWI CITY. 5 PATAY SA PANIG NG MILITAR AT 31 ANG SUGATAN. PANOORIN ANG PAHAYAG NG 5 STAR GENERAL NG AFP UKOL SA BALITANG ITO. PANOORIN.

WAG KALIMUTANG MAG SUBSCRIBE AT MAG LIKE PARA MAKATANGGAP NG MGA MAIINIT NA BALITA DITO SA PRESIDENT DUTERTE TV YOUTUBE CHANNEL.

MABUHAY ANG PILIPINAS! SULONG TATAY DIGONG!

78 « otages » sauvés à l’hôpital militaire Marawi –

78 ‘hostages’ rescued in Marawi hospital – military

Ajoutée le 25 mai 2017

Jusqu’à 78 civils retenus captifs par le Groupe Maute à l’ intérieur du Amai pakpak Medical Center ont été sauvés. Histoire: http://s.rplr.co/YoU833

Up to 78 civilians held captive by the Maute Group inside the Amai Pakpak Medical Center have been rescued. Full story: http://s.rplr.co/YoU833

UB: Martial law sa Mindanao, idineklara ni Pang. Rodrigo Duterte kasunod ng sigalot sa Marawi city

UB: La loi martiale à Mindanao a déclaré Pres. Rodrigo Duterte après le conflit dans la ville Marawi

Ajoutée le 23 mai 2017

En images:

ISIS prend le contrôle de sa première ville aux Philippines

In pictures:

ISIS takes control of its first city in the Philippines

DAMASCUS, SYRIA (8:30 P.M.) – Overnight, heavy clashes erupted in the predominately Sunni city of Marawi in the southern Philippines after security forces and ISIS sleeper cells battled it out for hours on end.

2 soldiers and 1 police officer were killed in the skirmishes although no civilians were injured by crossfire, a military source told Al-Masdar News.

Subsequently, the Philippine Army withdrew from most of the city on Tuesday morning, thereby making it the first city in southeast Asia to come under Islamic State control.

Some 500 ISIS insurgents are said to be present in Marawi. These heavily armed jihadist fighters have taken control of the city center and set up roadblocks in several districts.

In addition, ISIS members have captured the main prison in Marawi and released over a hundred prisoners, many of whom are caliphate sympathisers and may join its ranks.

Dozens of military vehicles and weapons were also captured during the battle although no official confirmation on the events have been issued by Amaq Agency yet.

UPDATE: Amaq Agency has now confirmed the ISIS assault. Heavy clashes continued overnight on Wednesday as the Philippine Army – led by the 103rd Brigade – tried to retake its lost areas. Meanwhile, ISIS captured the Amai Pakpak Hospital.

Pictures of ISIS fighters raising the notorious black flag in downtown Marawi:

DAMASCUS, SYRIE (20h30) – Des conflits de nuit et de nuit ont éclaté dans la ville majoritairement sunnite de Marawi, dans le sud des Philippines, après que les forces de sécurité et les cellules dormantes d’ISIS l’ont combattu pendant des heures.

2 soldats et 1 policier ont été tués dans les escarmouches, bien qu’aucun civil n’ait été blessé par un feu croisé, a déclaré une source militaire à Al-Masdar News.

Par la suite, l’armée philippine s’est retirée de la plupart de la ville mardi matin, ce qui en fait la première ville du sud-est de l’Asie à faire l’objet d’un contrôle de l’État islamique.

Quelque 500 insurgés ISIS seraient présents à Marawi. Ces combattants jihadistes fortement armés ont pris le contrôle du centre-ville et mis en place des barrages routiers dans plusieurs quartiers.

En outre, les membres de l’ISIS ont capturé la prison principale à Marawi et ont libéré plus d’une centaine de prisonniers, dont beaucoup sont des sympathisants caliphés et peuvent se joindre à ses rangs.

Des dizaines de véhicules militaires et d’armes ont également été capturés pendant la bataille, bien qu’aucune confirmation officielle sur les événements n’a encore été délivrée par Amaq Agency.

MISE À JOUR: L’agence Amaq a maintenant confirmé l’agression ISIS. Des affrontements importants se sont poursuivis mercredi alors que l’armée philippine – menée par la 103e Brigade – a essayé de reprendre ses zones perdues. Pendant ce temps, ISIS a capturé l’hôpital Amai Pakpak.

Photos des combattants ISIS élevant le notoire drapeau noir dans le centre-ville de Marawi:

Chris Tomson | Nouvelles d’Al-Masdar
Chris Tomson | Nouvelles d’Al-Masdar
Chris Tomson | Nouvelles d’Al-Masdar
Chris Tomson | Nouvelles d’Al-Masdar
Chris Tomson | Nouvelles d’Al-Masdar
Chris Tomson | Nouvelles d’Al-Masdar


En réponse, le président philippin Rodrigo Duterte a déclaré la loi martiale dans la province de Mindanao alors que le maire de la province a demandé à l’armée d’envoyer des renforts qui devraient arriver demain pour une contre-attaque prochaine.

In response, Filipino President Rodrigo Duterte declared martial law in Mindanao province while the provincial mayor called on the army to send reinforcements which are expected to arrive tomorrow for a coming counter-assault.

The Philippine Army still controls most army bases and government buildings inside Marawi and has set up checkpoints on its outskirts although ISIS controls most of the residential areas. For instance, the main hospital in the city remains under siege. Marawi is home to over 200,000 residents and is roughly the size of Raqqa in comparison.

L’armée philippine contrôle encore la plupart des bases de l’armée et des bâtiments du gouvernement à l’intérieur de Marawi et a mis en place des points de contrôle à sa périphérie bien que ISIS contrôle la plupart des zones résidentielles. Par exemple, l’hôpital principal de la ville reste assiégé. Marawi abrite plus de 200 000 habitants et est à peu près la taille de Raqqa en comparaison.

AUSSI LISE   ISIS exécute trois de ses propres combattants sur des charges de haute trahison sur le désert Raqqa
ALSO READ  ISIS executes three of its own fighters on high treason charges over deserting Raqqa

Rodrigo Duterte est actuellement à Moscou, en visite à Vladimir Poutine.

Rodrigo Duterte is currently in Moscow, visiting Vladimir Putin.

Chris Tomson | Nouvelles d’Al-Masdar

L’Agence Amaq a récemment publié une série d’images représentant un campd’entraînement ISIS à un endroit non divulgué dans le sud-est de l’Asie, probablement à proximité de la nouvelle ville de Marawi.

La prise de pouvoir jihadiste a été menée par deux groupes de franchise ISIS alliés, à savoir le groupe Maute et Abu Sayyaf.

MISE À JOUR: L’agence Amaq a maintenant confirmé l’agression ISIS. Des affrontements importants se sont poursuivis mercredi alors que l’armée philippine – menée par la 103e Brigade – a essayé de reprendre ses zones perdues. Pendant ce temps, ISIS a capturé l’hôpital Amai Pakpak.

Amaq Agency recently released a series of images depicting an ISIS training camp at an undisclosed location in southeast Asia, likely near the newly captured Marawi city.

The jihadist takeover was spearheaded by two allied ISIS franchise groups, namely the Maute group and Abu Sayyaf.

UPDATE: Amaq Agency has now confirmed the ISIS assault. Heavy clashes continued overnight on Wednesday as the Philippine Army – led by the 103rd Brigade – tried to retake its lost areas. Meanwhile, ISIS captured the Amai Pakpak Hospital.

https://www.almasdarnews.com/article/pictures-isis-takes-control-first-city-philippines/

78 ‘hostages’ rescued in Marawi hospital – military

The military declares facilities previously occupied by local terror groups – including the Amai Pakpak Medical Center – ‘cleared of Maute presence’

78 «otages» sauvés dans l’hôpital de Marawi – militaire

L’armée déclare les installations précédemment occupées par des groupes terroristes locaux – y compris le centre médical Amai Pakpak – «nettoyé de la présence de Maute»

ATTAQUES DE TERRORISME. Ville de Marawi attaquée par des militants soupçonnés d'ISIS appartenant au groupe Maute le 23 mai 2017. Photo de Chico Dimaro Usman

ATTAQUES DE TERRORISME. Ville de Marawi attaquée par des militants soupçonnés d’ISIS appartenant au groupe Maute le 23 mai 2017. Photo de Chico Dimaro Usman

La ville de ILIGAN, Philippines – Jusqu’à 78 civils ont été détenus en captivité par le groupe Maute à l’intérieur du centre médical Amai Pakpak le mardi 23 mai, lorsque le groupe terroriste local a occupé l’hôpital public.

Tous ont été secourus, selon les militaires dont l’hôpital a été déclaré «dépouillé de la présence de Maute» le mercredi 24 mai.

« À 15 heures, aujourd’hui, l’hôpital Amai Pakpak, où les membres de Maute ont occupé et détenu en captivité, quelque 78 civils ont déjà été déduits de la présence de Maute », a déclaré le capitaine Jo-Ann Petinglay, porte-parole du commandement de Mindanao de l’Ouest.

Plus de civils ont été secourus dans d’autres installations attaquées par le Maute Group mardi, estimé à 120 civils.

D’autres n’étaient pas aussi chanceux. Au moins 4 résidents, y compris un prêtre, auraient été pris par le groupe terroriste. (LIRE: Evêque Marawi: Prêtre, 4 autres prisonniers par Maute )

Le groupe Maute a tué un flic et un gardien de sécurité, puis a pris des otages – 8 patients, 49 travailleurs de la construction et 21 employés de l’hôpital – mardi, ils ont forcé le personnel de l’hôpital à traiter deux de leurs collègues blessés.

Les sources de Rappler ont indiqué qu’elles avaient quitté l’hôpital tard le soir mardi alors que les affrontements avec les militaires se faisaient rage.

Dans Dansalan College, l’un des bâtiments où le feu a éclaté, ils ont sauvé jusqu’à 42 enseignants qui ont été piégés. Il a également été déclaré « sans présence de Maute » mercredi après-midi.

Cinq soldats et 13 membres des groupes terroristes ont été tués dans les affrontements, sur la base de rapports militaires.Jusqu’à 31 soldats ont été blessés.

Les affrontements ont éclaté mardi alors que les militaires se sont déplacés pour chasser le chef d’Abu Sayyaf, Isnilon Hapilon, qui a été repéré dans la ville de Marawi.

Hapilon, qui aurait des liens directs avec le groupe terroriste international de l’État islamique (ISIS), a rejoint le groupe Maute à Lanao Del Sur, censé établir un califat islamique dans le centre de Mindanao. – Rappler.com

TERROR ATTACKS. Marawi City attacked by suspected ISIS inspired militants belonging to the Maute group on May 23, 2017. Photo by Chico Dimaro Usman

ILIGAN CITY, Philippines – Up to 78 civilians were held captive by the Maute Group inside the Amai Pakpak Medical Center on Tuesday, May 23, when the local terrorist group occupied the public hospital.

All were rescued, according to the military with the hospital declared « cleared of Maute presence » on Wednesday, May 24.

« At 3:00 pm today, the Amai Pakpak Hospital where Maute members accordingly occupied and held captive some 78 civilians was already declared cleared of Maute presence, » said Captain Jo-Ann Petinglay, spokesman of the Western Mindanao Command.

More civilians were rescued in other facilities attacked by the Maute Group on Tuesday, estimated to be a total of 120 civilians.

Others were not as lucky. At least 4 residents, including a priest, were reportedly taken by the terrorist group. (READ: Marawi bishop: Priest, 4 others held hostage by Maute)

The Maute Group killed a cop and a security guard, and then took hostages – 8 patients, 49 construction workers, and 21 hospital staff – on Tuesday when they forced hospital staff to treat two of their wounded colleagues.

Rappler sources said they left the hospital late evening on Tuesday as clashes with the military raged.

In Dansalan College, one of the buildings where fire broke out, they rescued up to 42 teachers who were trapped. It was also declared « clear of Maute presence » Wednesday afternoon.

Five soldiers and 13 members of the terror groups were killed in the clashes, based on military reports. Up to 31 soldiers were wounded.

Clashes erupted on Tuesday as the military moved to hunt down Abu Sayyaf leader Isnilon Hapilon, who was spotted in Marawi City.

Hapilon, who reportedly has direct links to international terrorist group Islamic State (ISIS), joined the Maute Group in Lanao Del Sur supposedly to establish an Islamic caliphate in Central Mindanao. – Rappler.com

http://www.rappler.com/nation/170869-hostages-rescued-marawi?

*

*

*

*

Nibiru_Final_Update.

*

*

Cliquez sur:

Nibiru

pour accéder à tous les Liens

 

*

*

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s