SYRIE _ Le vice ministre syrien des Affaires étrangères Ayman Soussan _ sur la radio Sputnik le 13 avril . _______ 13_04_2017 .

15-04-2017

 

Nibiru – SYRIE
SYRIE _ Le vice ministre syrien des Affaires étrangères Ayman Soussan _ sur la radio Sputnik le 13 avril . _______ 13_04_2017 .

 

*

SYRIE

le vice ministre syrien des Affaires étrangères Ayman Soussan,

radio Sputnik le 13 avril 2017   Partie 2. 

*

SYRIE

vice ministre syrien des Affaires étrangères Ayman Soussan,

radio Sputnik 13 04 2017    Partie 1 

*

Un ministre syrien à Trump : Regardez-vous avant de qualifier Bachar el-Assad d’«animal»

Un ministre syrien à Trump : Regardez-vous avant de qualifier Bachar el-Assad d'«animal»© Kevin Lamarque
Le président des Etats-Unis Donald Trump

En pleine crise diplomatique après le bombardement américain de la base d’Al-Chaayrate, le vice-ministre syrien des Affaires étrangères a répondu à Donald Trump, qui avait qualifié son homologue syrien d’«animal».

«Quand on est [soi-même] un animal, on ne doit pas penser que tout le monde est comme soi», a lancé le vice-ministre syrien des Affaires étrangères Ayman Soussan, sur la radio Sputnik le 13 avril.

Le responsable a ensuite souligné que Bachar el-Assad étant «le président d’un Etat souverain élu par son peuple», c’était «le peuple syrien, et non Trump […] qui devrait donner son appréciation».

Le 11 avril, Donald Trump avait déclaré sur la chaîne Fox Business que «si la Russie n’était pas aller soutenir cet animal [Bachar el-Assad], il n’y aurait pas eu de problèmes».

Le même jour, le porte-parole de la Maison Blanche Sean Spicer avait comparé le chef d’Etat syrien au dirigeant du IIIe Reich, précisant : «Une personne aussi abjecte que Hitler n’a pas utilisé de gaz sur son propre peuple de la même façon qu’Assad». Le responsable américain avait ensuite présenté ses excuses aux victimes de l’Holocauste.

Le 7 avril, les Etats-Unis ont bombardé la base aérienne de l’armée syrienne d’Al-Chaayrate, un acte qualifié d’«agression» et de «viol éhonté des principes du droit international» par le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov.

L’administration Trump a de son côté assuré avoir agi en représailles à l’attaque chimique présumée de Khan Cheikhoun, pour laquelle elle accuse l’armée syrienne sans fournir de preuves. Damas, de son côté, a qualifié l’attaque présumée de «fabrication» occidentale servant de prétexte à des frappes américaines contre les forces syriennes.

https://francais.rt.com/international/36886-damas-washington-regardez-vous-avant-dire-bachar-el-assad-animal

*

Le porte-parole de la Maison Blanche s’excuse pour sa comparaison «déplacée» entre Assad et Hitler

Le porte-parole de la Maison Blanche s'excuse pour sa comparaison «déplacée» entre Assad et Hitler© Joshua Roberts Source: Reuters
Sean Spicer

Revenant sur l’attaque chimique imputée par Washington à Bachar el-Assad, le porte-parole de la Maison Blanche Sean Spicer avait estimé que ce dernier avait fait pire qu’Adolf Hitler. Une déclaration qui a soulevé une volée de critiques.

Le 11 avril, le secrétaire de presse de la Maison Blanche Sean Spicer, s’est confondu en excuses après avoir déclaré de façon «totalement inappropriée et déplacée» que le président syrien Bachar el-Assad était pire qu’Adolf Hitler.

En cause, le fait que le président syrien aurait, selon Sean Spicer, utilisé du gaz sarin contre son propre peuple, tandis que le leader du IIIe Reich n’y aurait eu recours que dans les camps de la mort durant l’Holocauste, ce qui serait, visiblement, moins grave.

«Ma référence était totalement inappropriée et insultante envers les victimes de l’Holocauste, un crime qui ne peut être comparé à aucun autre. Je vous demande de m’excuser, c’était une erreur grossière de ma part», a déclaré Sean Spicer dans une interview à CNN.

Sean Spicer apologizes for making « inappropriate, insensitive reference to the Holocaust. » http://apne.ws/2o259Yn 

Spicer apologizes for ‘insensitive’ reference to Holocaust

WASHINGTON (AP) — White House press secretary Sean Spicer is apologizing for making an « insensitive » reference to the Holocaust in earlier comments about Syrian President Bashar A

 » href= »https://twitter.com/intent/retweet?tweet_id=851926796496928768″ data-scribe= »element:retweet »> 247247 Retweets

Quelques heures plus tôt, le porte-parole de la Maison Blanche avait pourtant décidé de sortir l’artillerie lourde. «Pendant la Seconde Guerre mondiale, on n’a pas utilisé d’armes chimiques. Une personne aussi abjecte qu’Hitler n’est même pas tombée aussi bas qu’aller jusqu’à utiliser des armes chimiques», avait-il déclaré lors de son point presse quotidien à la Maison Blanche, ajoutant : «La Russie doit se demander si [la Syrie] est un pays avec lequel elle veut s’aligner.»

Invité quelques minutes plus tard par une journaliste à préciser son parallèle avec le chef du IIIe Reich, Sean Spicer a ajouté : «En ce qui concerne le gaz sarin : Hitler n’a pas utilisé de gaz sur son propre peuple comme Assad  […] Je sais qu’il en a usé dans les camps de l’Holocauste. Mais je parle de la façon dont Assad y a eu recours, allant dans les villes et visant des innocents, au milieu des villes…»

Un peu plus tard, le porte-parole, rapidement accusé d’avoir oublié les millions de morts, y compris allemands, des chambres à gaz, avait déclaré dans un communiqué : «Je n’ai aucunement tenté de minimiser la nature terrible de l’Holocauste. J’ai essayé de créer un contraste avec la tactique consistant à utiliser des avions pour larguer des armes chimiques sur des populations.»

«Toute attaque visant des innocents est répréhensible et inexcusable», avait-il assuré.

La veille, Sean Spicer avait pourtant éludé la question d’un journaliste qui cherchait à savoir si le président Donald Trump considérait Bachar el-Assad comme un criminel de guerre. «C’est aux tribunaux de décider», avait-il ainsi affirmé.

La 10 avril, il avait aussi créé la confusion en déclarant que Donald Trump serait prêt à agir militairement si le régime syrien usait aussi de barils explosifs. La Maison Blanche était ensuite revenue sur ses propos.

Berlin condamne la comparaison Hitler/el-Assad

Le 11 avril en début d’après-midi, la chancellerie allemande a dénoncé la comparaison faite par le porte-parole de la Maison Blanche entre le président syrien et Adolf Hitler, a rapporté l’AFP.

«Chaque comparaison de situations actuelles avec les crimes du national-socialisme ne mène à rien de bon», a déclaré le porte-parole d’Angela Merkel, Steffen Seibert, lors d’une conférence de presse.

*

Jean-Marc Ayrault «indigné» par la présence d’un vice-ministre syrien à un colloque à Paris

– Avec AFP

 Jean-Marc Ayrault «indigné» par la présence d'un vice-ministre syrien à un colloque à Paris© Christof STACHE Source: AFP
jean-Marc Ayrault 

Le ministre français des Affaires étrangères Jean-Marc Ayrault a dénoncé la réception à Paris, lors d’un colloque organisé, entre autres, par Thierry Mariani le 11 avril, d’un vice-ministre syrien, Ayman Soussan.

«Après l’ignoble attaque chimique, des députés LR [Les Républicains] invitent un vice-ministre d’Assad, à Paris, au centre culturel russe. Je suis indigné !», a tweeté le chef de la diplomatie française. Référence implicite de Jean-Marc Ayrault à l’attaque chimique présumée du 4 avril, imputée sans preuves au régime syrien par Washington et de nombreuses chancelleries occidentales.

Après l’ignoble attaque chimique, des députés LR invitent un vice-ministre d’al Assad, à Paris, au centre culturel russe. Je suis indigné !

Un colloque intitulé «La Syrie, un drame qui ne peut plus durer» a été co-organisé par les députés LR Thierry Mariani, Nicolas Dhuicq et le député socialiste Gérard Bapt (président du groupe d’amitié France-Syrie à l’Assemblée), le 11 avril. Ayman Soussan, ministre-adjoint des Affaires étrangères syrien, a participé à l’événement.

«Le colloque était prévu depuis deux mois dans une salle de l’Assemblée. Mais après l’annulation la semaine dernière d’une réunion à Bruxelles avec le vice-ministre, j’ai senti qu’il y avait un risque d’annulation du colloque à l’Assemblée. C’est pourquoi il s’est tenu au centre culturel russe de Paris», a confié Thierry Mariani à l’AFP.

Une après-midi d’échange géopolitique et humanitaire sur la  au Centre culturel de . @SOSCdOrient@AEDenFrance @ThierryMARIANI

Quelques jours plus tôt, le Parlement européen fermait ses portes à un haut responsable syrien

La semaine dernière, le président du Parlement européen, Antonio Tajani, avait jugé «inopportune» l’organisation dans les locaux du Parlement européen d’une conférence sur la Syrie à l’initiative de l’eurodéputé espagnol Javier Couso Permuy (Gauche unitaire européenne), à laquelle devait participer un responsable syrien.

Dans un message consulté par l’AFP, Antonio Tajani avait déclaré «qu’à la suite de l’usage récent d’armes chimiques et des développements» en Syrie, il avait décidé de ne pas autoriser la tenue de cet événement dans les locaux du Parlement.

Le 5 avril, au lendemain de l’attaque chimique présumée de Khan Cheikhoun dans la province d’Idleb, la Russie avait annoncé qu’elle continuerait à aider Damas dans sa lutte contre le terrorisme. Le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov, avait en outre confirmé que la contamination avait pour origine un dépôt d’armes chimiques rebelle. Moscou a appelé à l’organisation d’une enquête indépendante sur ce drame, et dénoncé les accusations occidentales contre l’armée syrienne.

Lire aussi : Elections présidentielles : comment les candidats voient-ils la relation franco-russe ?

https://francais.rt.com/france/36753-jean-marc-ayrault-indigne-par-vice-ministre-syrie-colloque-paris

*

*

*

Nibiru_Final_Update.

*

*

Cliquez sur:

Nibiru

pour accéder à tous les Liens

*

*

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s