La Syrie demande l’ouverture d’une enquête impartiale sur l’utilisation d’armes chimiques ___ Vidéo .. Jaafari de New York: Conseil de sécurité informés à l’avance de gaz toxiques arrivés de Libye vers la Syrie via la Turquie . ____________ 12_04_2017 .

12-04-2017

 

 

Nibiru  –   LIBYE

Vidéo .. Jaafari de New York: Conseil de sécurité informés à l’avance de gaz toxiques arrivés de Libye vers la Syrie via la Turquie . ____________ 12_04_2017 .

Pour Moscou, la résolution occidentale de l’ONU sur la Syrie est un texte «inacceptable» en l’état

*

La Syrie demande l’ouverture d’une enquête impartiale sur l’utilisation d’armes chimiques

La Syrie demande l'ouverture d'une enquête impartiale sur l'utilisation d'armes chimiques © Stephanie Keith Source: Reuters
Le représentant permanent de la Syrie auprès de l’ONU Bachar el-Jaafari

Après Moscou et Téhéran, Damas a officiellement exigé que l’Organisation pour l’interdiction des armes chimiques mène une enquête impartiale et transparente à Khan Cheikhoun et sur la base d’Al-Chaayrate pour déterminer la présence d’armes chimiques.

Le 12 avril, le représentant permanent de la Syrie auprès de l’ONU, Bachar el-Jaafari, a envoyé une lettre à l’Organisation pour l’interdiction des armes chimiques (OIAC). Il y demande l’ouverture d’une enquête approfondie sur la présence d’armes chimiques à Khan Cheikhoun, près d’Idlib, où, selon les accusations de Washington, elles auraient été utilisées par le gouvernement de Bachar el-Assad contre la population civile.

Damas demande également à ce que la base aérienne d’Al-Chaayrate, près de Homs, bombardée le 7 avril par les Etats-Unis qui assuraient que des armes chimiques y étaient stockées, fasse l’objet d’une inspection.

Syria UN ambassador Bashar Jaafari (sitting to the right) gets a front row seat to security council vote on Syria chemical attack resolution

«Dans le cadre de sa coopération avec l’OIAC, la Syrie a demandé au directeur général de l’Organisation d’envoyer une mission composée de spécialistes pour mener une enquête impartiale et transparente à Khan Cheikhoun et Al-Chaayrate afin de déterminer exactement ce qu’il s’y est passé. La Syrie est prête à fournir un accès à sa base militaire pour que les enquêteurs y fassent des analyses et déterminent la présence ou non de gaz sarin», a déclaré Bachar el-Jaafari dans un communiqué.

La coalition dirigée par les Etats-Unis a accusé le gouvernement syrien d’avoir utilisé des armes chimiques contre la population à Idlib. L’armée américaine a ensuite lancé des frappes aériennes contre la base syrienne d’Al-Chaayrate, sans pour autant fournir de preuves solides pour étayer ses accusations envers le gouvernement du président Bachar el-Assad.

 

Le 8 avril, au lendemain de la frappe américaine, le ministère russe de la Défense avait déjà demandé l’ouverture d’une enquête, affirmant que ni le Pentagone ni le département d’Etat n’avaient fourni la moindre preuve de la présence d’armes chimiques sur la base d’Al-Chaayrate.

«La seule manière d’obtenir et de présenter à l’ensemble de la communauté internationale une preuve objective de la présence supposée de substances toxiques à Al-Chaayrate est d’[y] envoyer une mission d’experts professionnels», avait déclaré le porte-parole du ministère russe de la Défense Igor Konachenkov.

Le 9 avril, l’Iran avait rejoint la Russie dans sa demande d’enquête, qualifiant la frappe américaine d’«inadmissible» et rappelant qu’elle violait le droit international.

Le 11 avril, Washington avait également réclamé l’ouverture d’une enquête sur une éventuelle complicité de la Russie dans l’attaque chimique présumée à Idlib.

Lire aussi : Conseillère de Bachar el-Assad : l’attaque américaine est une «agression contre la terre syrienne»

https://francais.rt.com/international/36827-syrie-demande-ouverture-d-enquete-impartiale-sur-utilisation-armes-chimiques

« La Syrie est prête à fournir un accès à sa base militaire pour que les enquêteurs y fassent des analyses et déterminent la présence ou non de gaz sarin » a déclaré Bachar el-Assad

*

Syrie : Moscou pose son veto à la résolution occidentale au Conseil de sécurité de l’ONU

Syrie : Moscou pose son veto à la résolution occidentale au Conseil de sécurité de l'ONU© Shannon Stapleton Source: Reuters

En pleine crise diplomatique suite au bombardement d’une base syrienne par Washington, qui accuse sans preuve Damas d’être responsable de l’attaque chimique présumée de Khan Cheikhoun, Moscou a utilisé son veto au Conseil de sécurité de l’ONU.

Le 12 avril, la Russie a mis son veto au projet de résolution présenté par la France, la Grande-Bretagne et les Etats-Unis au Conseil de sécurité de l’ONU.

Celui-ci exigeait que le gouvernement syrien fournisse un accès total à tous ses sites militaires aux enquêteurs de l’ONU, sous peine de représailles militaires.

«En l’état, ce projet est pour nous inacceptable et nous n’allons pas voter en sa faveur, bien sûr. Nous allons voter contre si nos partenaires n’écoutent pas nos appels», avait déclaré avant le vote le vice-ministre russe des Affaires étrangères Guennadi Gatilov, cité par l’agence de presse Interfax.

Paris et Londres déplorent la décision russe

«La Russie prend une lourde responsabilité», a réagi François Hollande, ajoutant : «C’est la huitième fois que la Russie choisit de s’opposer ainsi à la majorité du Conseil […] La France n’avait ménagé aucun effort, y compris vis-à-vis de la Russie, pour réunir un consensus sur ce texte.»

Le ministre britannique des Affaires étrangères Boris Johnson s’est pour sa part dit «consterné» de la décision russe, assurant : «La Russie a choisi le mauvais camp.»

Rencontre entre Lavrov et Tillerson sous haute tension

Le jour du vote au Conseil de sécurité de l’ONU, le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov s’est entretenu à Moscou avec son homologue américain Rex Tillerson. Les deux hommes ont notamment évoqué l’attaque chimique présumée de Khan Cheikhoun, en Syrie, pour laquelle Washington accuse Damas, sans apporter de preuves.

Alors que le secrétaire d’Etat américain réitérait ses accusations contre le gouvernement syrien, Sergueï Lavrov a insisté sur la nécessité d’ouvrir une enquête objective pour éclaircir les circonstances du drame. Il a par ailleurs rappelé que la Russie avait largement contribué au désarmement chimique de la Syrie.

Rex Tillerson a enfin assuré que le bombardement de la base militaire syrienne d’Al-Chaayrate par les Etats-Unis le 7 avril, qui avait été fermement condamné par Moscou, était justifié.

Son homologue russe a rétorqué que Washington n’avait aucune preuve que l’attaque chimique présumée ait été menée par l’armée syrienne.

Lire aussi : Moscou veut une expertise à Al-Chaayrate pour trouver les «armes chimiques» évoquées par Washington

Veto russe à l’ONU à la résolution occidentale sur l’attaque chimique présumée en Syrie

*

EN DIRECT : Le Conseil de Sécurité de l’ONU se réunit pour débattre d’une résolution occidentale sur la Syrie 
En savoir + https://francais.rt.com/…/36798-resolution-onu-contre-syrie…

*

Vidéo .. Jaafari de New York: Le Conseil de sécurité informés à l’avance de gaz toxiques sont arrivés de Libye vers la Syrie via la Turquie

بالفيديو .. الجعفري من نيويورك : أبلغنا مجلس الأمن مسبقاً عن غاز سام وصل من ليبيا لسوريا عبر تركيا

 

*

الجعفري: غاز السارين وصل إلى سوريا من ليبيا عبر تركيا

Ja’afari : sarin sont arrivés en Libye depuis la Syrie via la Turquie

 

Hauteur-sbontik

Le gouvernement syrien, a déclaré que le chef de la délégation pour les négociations de Genève, Bashar Ja’afari, a déclaré mercredi qu’une cargaison de sarin atteint depuis la Libye, la Syrie dans toute la Turquie.

Jaafari a déclaré que la coalition internationale ainsi que l’entité sioniste en fournissant l’aide directe aux terroristes d’une réglementation « Jan » et « ISIS ».

Jaafari, a déclaré jeudi lors d’une séance du Conseil de sécurité des Nations Unies pour examiner un projet de résolution demandant la coopération du gouvernement syrien avec l’enquête internationale sur l’utilisation d’armes chimiques dans la sheykhoun de la ville de Khan : « direct le soutien militaire et couverture aérienne pour les terroristes non seulement internationales, mais aussi l’Alliance sioniste, qui apporte un soutien direct à » victoire « et « ISIS ».

Le représentant syrien a confirmé qu’une cargaison de sarin atteint depuis la Libye, la Syrie dans toute la Turquie, notant qu’il était contrebande 2 litres de gaz sarin sur un avion civil de la Libye vers la Syrie via la Turquie grâce à felon sory personnes nommé Haitham al-Kassar.

Jérémy a dit : « Comment peux accepter l’accusation que le gouvernement syrien utilisé d’armes chimiques n’est pas propriétaire et détruisit un organisme international reconnu. »

Le représentant syrien a dit : « Mon gouvernement face à cette fraude a envoyé une lettre au Président de l’Organisation pour l’interdiction des armes chimiques pour envoyer l’équipe d’aller en Syrie pour visiter Khan sheykhoun et l’aéroport de l’IPL, parce que nous voulons savoir à utiliser des armes chimiques. »

JAAFARI: GAZ SARIN EST ARRIVÉ EN SYRIE EN PROVENANCE DE LIBYE VIA LA TURQUIE

Hauteur – Spontek

Président de la délégation du gouvernement syrien aux négociations de Genève dit, Bachar al-Jaafari mercredi que l’envoi de gaz sarin est arrivé en Syrie en provenance de Libye via la Turquie.

Jaafari a déclaré que la coalition internationale ainsi que l’entité sioniste fournissent une aide militaire directe aux terroristes d’une « victoire du Front » et « Daesh » organisation.

Jaafari a déclaré aujourd’hui lors de la réunion du Conseil de sécurité des Nations Unies d’examiner un projet de résolution demandant au gouvernement syrien de coopérer avec l’enquête internationale sur l’utilisation d’armes chimiques dans la ville de Khan Sheikhun: « un soutien militaire direct et la couverture des terroristes d’air ne se limite pas à la coalition internationale, mais aussi l’entité sioniste, qui fournit un soutien direct « pour la victoire » et « Daesh ».

Le représentant syrien a confirmé que l’envoi de gaz sarin est arrivé en Syrie en provenance de Libye via la Turquie, soulignant qu’il était passé en contrebande à deux litres de gaz sarin sur un avion civil de la Libye vers la Syrie via la Turquie par un criminel syrien nommé Haitham al-Kassar.

Jaafari a déclaré: « Comment peut accepter l’accusation selon laquelle le gouvernement syrien utilisé l’arme chimique n’appartient pas et reconnu par l’Organisation internationale complètement détruite. »

Il a dit le représentant syrien a déclaré: « Mon gouvernement face à cette fraude et a envoyé une lettre au Président de l’Organisation pour l’interdiction des armes chimiques d’envoyer une équipe d’enquête se rendre en Syrie et visite capillaires de l’aéroport Khan Shaikhoun parce que nous voulons savoir qui a utilisé des armes chimiques. »

الجعفري: غاز السارين وصل إلى سوريا من ليبيا عبر تركيا

أوج – سبونتيك

قال رئيس وفد الحكومة السورية إلى مفاوضات جنيف، بشار الجعفري، اليوم الأربعاء، إن شحنة من غاز السارين وصلت إلى سوريا من ليبيا عبر تركيا.

وأضاف الجعفري، بأن التحالف الدولي بالإضافة للكيان الصهيوني يقومون بتقديم المساعدة المباشرة العسكرية للإرهابيين من تنظيمي “جبهة النصرة” و”داعش”.

وقال الجعفري اليوم خلال جلسة مجلس الأمن الدولي للنظر في مشروع قرار يطلب من الحكومة السورية التعاون مع التحقيق الدولي في استخدام السلاح الكيميائي في بلدة خان شيخون: “تقديم الدعم العسكري المباشر والتغطية الجوية للإرهابين لم يقتصر على التحالف الدولي بل أيضا الكيان الصهيوني الذي يقدم دعماً مباشراً “للنصرة” و”داعش”.

وأكد المندوب السوري أن شحنة من غاز السارين وصلت إلى سوريا من ليبيا عبر تركيا، مشيرا إلى أنه جرى تهريب ليترين من غاز السارين على طائرة مدنية من ليبيا إلى سوريا عبر تركيا عبر شخص سوري مجرم اسمه هيثم القصار.

وأضاف الجعفري: “كيف يمكن القبول باتهام أن الحكومة السورية استخدمت سلاح كيميائي هي لا تملكه واعترفت المنظمة الدولية بتدميره بالكامل”.

وتابع المندوب السوري قائلا: “حكومة بلادي وفي مواجهة هذا التزوير وجهت رسالة إلى رئيس منظمة حظر السلاح الكيميائي لإرسال فريق تقصي والتوجه إلى سوريا وزيارة خان شيخون ومطار الشعيرات لأننا نريد أن نعرف من استخدم السلاح الكيميائي”.

*

Vidéo .. Jaafari de New York: Le Conseil de sécurité informés à l’avance de gaz toxiques sont arrivés de Libye vers la Syrie via la Turquie

بالفيديو .. الجعفري من نيويورك : أبلغنا مجلس الأمن مسبقاً عن غاز سام وصل من ليبيا لسوريا عبر تركيا

Bashar Jaafari: un commerçant syrien nommé Haitham Kassar a fui 2 litres de gaz toxique sarin de # la Libye dans un avion civil par # Turquie à # Syrie . # Observatoire

‎Bashar Ja’afari : un marchand syrien nommé Haitham al-Kassar parcourait 2 litres de gaz toxique sarin de ‎‎ ‎‎ ‎‎#‎‎Libye‎‎ ‎‎ ‎‎ sur les aéronefs civils ‎‎ ‎‎ ‎‎#‎‎Turquie‎‎ ‎‎ ‎‎ ‎‎ ‎‎ ‎‎#‎‎. ‎‎ ‎‎L’Observatoire‎‎ de la ‎‎#‎‎ ‎

  1. بشار الجعفري : تاجر سوري أسمه هيثم القصار هرب 2 لتر من غاز السارين السام من #ليبيا في طائرة مدنية عبر #تركيا الى #سوريا. #المرصد

*

Vidéo .. Jaafari de New York: du Conseil de sécurité nous avons informé à l’avance de gaz toxiques sont arrivés de Libye vers la Syrie via la Turquie

بالفيديو .. الجعفري من نيويورك : أبلغنا مجلس الأمن مسبقاً عن غاز سام وصل من ليبيا لسوريا عبر تركيا

Bashar Jaafari : Damas prêt à trouver la Solution à la crise de la Syrie

Vidéographie. Ja’afari de New York : Conseil de sécurité informé à l’avance le gaz toxique sont arrivés de Libye à la Syrie via la Turquie

2.

Spécial -l’Observatoire

Libye – Représentant Permanent de la Syrie a dit le Conseil de sécurité à son Ambassadeur Bashar Jaafari mercredi que des groupes terroristes en Syrie a obtenu un lot de gaz toxique de la Libye.

Et détecter Jaafari dans son vassal syrienne identité Observatoire nommé Haitham al-Kassar a dit qu’il a réussi à faire passer de 2 litres de gaz toxique sarin en Syrie à travers un voyage en avion civil entre la Libye et la Turquie.

Et le délégué syrien a déclaré son pays fait face à des accusations internationales d’utiliser des armes chimiques contre des civils dans Khan sheykhoun que sa mission avait été présentée dans les rapports précédents au Conseil International du fait des raids toxiques transfert Libye à la Syrie.

Il est dit que le Conseil de sécurité de tenir une audience mercredi à New York, où un Britannique-Français le projet de résolution recherche accident US Khan sheykhoun, mercredi.

بالفيديو .. الجعفري من نيويورك : أبلغنا مجلس الأمن مسبقاً عن غاز سام وصل من ليبيا لسوريا عبر تركيا

2

خاص -المرصد

ليبيا – قال مندوب سوريا الدائم لدى مجلس الامن فى جلسته اليوم الاربعاء السفير بشار الجعفري أن جماعات إرهابية فى سوريا تحصلت على شحنة غاز سام من ليبيا .

و كشف الجعفري فى كلمته التى تابعتها المرصد عن هوية سوري يدعى هيثم القصار قال أنه تمكن من تهريب 2 لتر من غاز السارين السام الى سوريا عبر رحلة طائرة مدنية كانت بين ليبيا و تركيا .

و أضاف المندوب السوري الذى تواجه بلاده إتهامات دولية باستخدام الاسلحة الكيميائية ضد مدنيين فى مدينة خان شيخون بأن بعثتها كانت قد قدمت فى وقت سابق تقريراً لمجلس الدولي عن واقعة نقل غارات سامة من ليبيا الى سوريا .

يشار إلى أن مجلس الأمن الدولي عقد جلسة اليوم الاربعاء فى مقره بنيويورك بحث فيها مشروع قرار فرنسي بريطاني أمريكي حول حادثة خان شيخون، الأربعاء .

‎Journal de l’Observatoire libyen‎
‎ · ‎‎ ‎‎ ‎‎ ‎‎ ‎‎30 min‎‎ ‎‎ ‎‎ ‎‎ ‎‎ ‎‎·
‎Vidéographie. Ja’afari ‎‎ ‎‎ ‎‎ ‎‎ #‎‎ : du Conseil de sécurité informé à l’avance le gaz toxique sont arrivés de ‎‎ ‎‎ ‎‎#‎‎Libye‎‎ ‎‎ ‎‎ pour ‎‎ ‎‎ ‎‎#‎‎Syrie‎‎ ‎‎ ‎‎ via ‎‎ ‎‎ ‎‎#‎‎Turquie‎‎. ‎‎ ‎‎L’Observatoire‎‎ de la ‎‎#‎‎ ‎
‎Vidéographie. Ja’afari de New York : Conseil de sécurité informé à l’avance le gaz toxique sont arrivés de Libye à la Syrie via la Turquie‎
‎almarsad.co‎

*

Pour Moscou, la résolution occidentale de l’ONU sur la Syrie est un texte «inacceptable» en l’état

– Avec AFP

Pour Moscou, la résolution occidentale de l'ONU sur la Syrie est un texte «inacceptable» en l'état© Mike Segar Source: Reuters
Le Conseil de sécurité de l’ONU

L’ONU tient un nouveau Conseil de sécurité afin de débattre de l’adoption d’une résolution proposée par la France, la Grande-Bretagne et les Etats-Unis, au sujet de l’attaque chimique présumée de Khan Cheikoun, en Syrie.

Mise à jour automatique
  • Mercredi 12 avril

    18h03 CETIntervention du représentant de la Syrie :

    «Il y a 14 ans, le 9 avril 2003, le jour de l’invasion de l’Irak, j’étais installé à la place de l’ambassadeur italien. J’ai participé à cette séance où Colin Powell, ministre des Affaires étrangères, s’était exprimé. Il avait parlé d’armes de destruction massive en Irak.»

    «L’administration américaine a décidé de répéter les mêmes représentations théâtrales sanglantes qu’elle avait mise en scène il y a 14 ans à ce Conseil avec l’Irak, pièce intitulée : « Le mensonge des armes de destruction massive irakiennes »»

    «Les Etats-Unis sont passés d’une agression par personnes interposées par les groupes terroristes armés et sous leur contrôle depuis des années, à une confrontation militaire directe contre mon pays»

    «Les Etats-Unis dirigent le terrorisme en Syrie avec ses alliés et agents dans la région. Ils ont appuyé toute forme d’appui à des groupes terroristes pour commettre les crimes les plus atroces contre les civils et les infrastructures syriennes. Cela inclut les activités de la prétendue coalition internationale qui s’est récemment illustrée en tuant des civils et en apportant une couverture aérienne au Front al-Nosra et à Daesh».

    «Israël a été le premier à avoir l’honneur d’appuyer le terrorisme. […] Israël a fourni toutes sortes d’appuis à ces groupes y compris des soins médicaux à des terroristes blessés. Israël a lancé des frappes contre des positions de l’armée syrienne. Pire encore, Israël a fourni un appui direct à l’Etat islamique avec des frappes aériennes le 17 mars 2017 contre des positions de l’armée syrienne à Palmyre.»

    «L’attaque de Khan Cheikoun a été mise au point pendant des mois dans les arrières-salles de Tel-Aviv, de Riyad, Londres, Paris, Washington… Ces mêmes capitales ces dernières années se sont efforcées de fournir aux éléments terroristes en Syrie, notamment au Front al-Nosra, des agents chimiques toxiques afin qu’ils les utilisent pour pouvoir ensuite accuser le gouvernement syrien, ce qui a notamment été le cas à la Ghouta en août 2013.»

  • 17h54 CETIntervention de la représentante des Etats-Unis :

    «Nous ne permettrons pas que l’utilisation d’armes chimiques reste sans réponse, nous n’allons pas détourner le regard.»

    «Je m’adresse à mes collègues russes. Vous vous isolez de la communauté internationale chaque fois que l’un des avions d’Assad largue un baril d’explosif sur la population et chaque fois qu’Assad essaie d’affamer sa population lors des sièges.»

    «L’heure est venue pour qu’Assad ne fasse plus partie du problème.»

    «Il faut que la Russie se mette du côté du monde civilisé par rapport au régime d’Assad.»

    «Nous n’appuierons pas un processus qui protégerait Assad alors qu’il essaie de gagner du temps et que ses agissements meurtrissent son peuple.»

  • 17h44 CETIntervention du représentant de la Bolivie :

    «Nous considérons que tout acte unilatéral nuit au processus de paix et au détriment de la vie de millions de personnes. Nous reconnaissons les efforts du peuple et du gouvernement syrien pour lutter contre le terrorisme. Nous nous opposons avec énergie à tout acte terroriste quel qu’il soit, ce sont des actes criminels et injustifiables.»

    «Nous ne comprenons pas la logique selon laquelle on a déjà condamné une attaque pour laquelle on envisage ensuite une enquête. Je ne comprends pas cette attitude, à moins qu’il s’agisse d’un moyen de pression concernant les pourparlers actuels à Moscou. Je ne comprends pas l’intérêt d’avoir une résolution sur la table qui va faire l’objet d’un véto.»

    «Quels sont les bénéficiaires de l’impasse du processus de paix, à part les groupes terroristes ? Le complexe militaro-industriel, ceux qui bénéficient au plan économique de la guerre. Ce sont eux qui bénéficient des principaux gains économiques de cette guerre.»

  • 16h52 CETIntervention du représentant de la Russie :

    Au représentant du Royaume-Uni : «Vous faites tout pour saper cette coopération [de l’ONU], pour la faire échouer. Regardez-moi ! Ne détournez pas les yeux, pourquoi détournez-vous les yeux ? Aujourd’hui, vous n’avez rien dit sur le processus politique. Vous n’avez rien écouté de la déclaration de monsieur de Mistura.»

    «Que faites-vous avec vos idées anti-régime ? Vous avez perdu toute raison.»

    «Toutes les forces syriennes patriotiques doivent avoir la possibilité de participer sur un pied d’égalité aux négociations pour parler des moyens de préserver la Syrie comme un Etat laïque et unitaire dans lequel toutes les communautés historiques pourraient vivre dans la paix et participer au rétablissement de l’Etat comme cela a toujours été le cas.»

    «Londres et Paris, faites votre part. Convoquez les groupes d’opposition et demandez-leur de participer au processus d’Astana.»

    «De telles provocations comme Khan Cheikhoun apportent de l’eau au moulin des partisans d’une solution militaire. Il faut mener une enquête approfondie. Or, j’ai entendu avec étonnement que les experts français étaient déjà arrivés à la conclusion que c’était Damas qui avait fait cela. Cela m’a vraiment beaucoup étonné parce que personne n’est allé sur les lieux du crime. Comment savez-vous tout ça ?»

    «Nous attirons l’attention de la communauté internationale et de l’ONU sur la contamination du territoire syrien par les mines et autres explosifs. Nous appelons à la constitution d’une coalition internationale pour opérer le déminage de la Syrie. Le chantage voulant placer le déminage uniquement à la condition d’un changement de régime est inacceptable. Cela pue l’hypocrisie.»

  • 16h39 CETIntervention du représentant de la France :

    «La frappe américaine sur la base aérienne d’al-Chaayrate a répondu à la gravité de l’acte et de la menace. Elle a adressé au régime syrien le message qu’il aurait dû entendre depuis de longues années : le temps de son impunité est terminé.»

    «La texte de la résolution condamne l’attaque du 4 avril et réaffirme le soutien des Nations unies à l’enquête sur la mission d’établissement des faits sur les conditions de cette attaque et la nature de la substance utilisée.»

    «Une solution politique aboutissant à une transition est plus urgente et nécessaire que jamais. Tant que ce régime se maintiendra au pouvoir par la terreur et la destruction avec la complicité de ceux qui le soutiennennt, il n’y aura jamais de paix et de reconstruction de la Syrie.»

  • 16h33 CETIntervention du représentant du Royaume-Uni :

    «Il est clair aujourd’hui qu’il ne peut y avoir de place pour Assad dans l’avenir de la Syrie.»

    «Le régime continue, avec le soutien de la Russie dans ce Conseil, à larguer des bombes, à larguer des armes chimiques.»

    «La Russie a abusé de son veto pour protéger le régime et son utilisation des armes chimiques.»

Le projet de résolution présenté par la France, la Grande-Bretagne et les Etats-Unis au Conseil de sécurité de l’ONU et demandant la coopération du régime syrien dans une enquête sur l’attaque chimique présumée, est un texte «inacceptable» en l’état, a estimé la diplomatie russe, dans l’après-midi du 12 avril.

«En l’état, ce projet est pour nous inacceptable et nous n’allons pas voter en sa faveur, bien sûr. Nous allons voter contre si nos partenaires n’écoutent pas nos appels», a déclaré le vice-ministre russe des Affaires étrangères Guennadi Gatilov, cité par l’agence de presse Interfax.

https://francais.rt.com/international/36798-resolution-onu-contre-syrie-est-inacceptable

*

*

*

*

Nibiru_Final_Update.

*

*

Cliquez sur:

Nibiru

pour accéder à tous les Liens

 

*

*

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s