#Libye – #Tripoli -Brigade « Nazawra » réfute les déclarations qui lui sont attribuées dans le journal égyptien – Major Général Abdel Razak Al-Nadoury Nazoury Nazawra: forces militaires sont prêts à entrer dans Tripoli en deux jours. _ 16_10_2016.

15-10-2016

 

Nibiru   –   LIBYE

#Libye – #Tripoli – Major Général Abdel Razak Al-Nadoury Nazoury Nazawra: forces militaires sont prêts à entrer dans Tripoli en deux jours. _ 16_10_2016.

 

*

ALERTE INFO TRIPOLI LIBYE  14.10.16  22:41

Violent combats entre les milices takfiristes et les brigades du GNA. 

*

Brigade « Nazawra » réfute les déclarations qui lui sont attribuées

اللواء  » الناظوري » يفند تصريحات منسوبة إليه

اللواء  » الناظوري » يفند تصريحات منسوبة إليه

Oct 16, 2016
عبدالباسط بن هامل – بوابة افريقيا الاخبارية

تحصلت بوابة أفريقيا الإخبارية على رد من مكتب الإعلام التابع لرئاسة أركان القوات المسلحة الليبية، تتضمن تصريح اللواء عبد الرازق الناظوري الذي ينفي ماورد في صحيفة اليوم السابع المصرية.

وجاء نفى اللواء عبد الرازق الناظوري رئيس أركان القوات المسلحة الليبية والحاكم العسكري ماورد على لسانه في صحيفة اليوم السابع المصرية في عددها الصادر يوم 15 أكتوبر 2016 ، وأكد اللواء  » الناظوري  »  بأن مانسب اليه عاري عن الصحة تماما،  وماهي اللا محاولة بائسة للنيل من الجيش الوطني العربي الليبي والسيادة الوطنية على كامل التراب الليبي .

الناظوري أوضح أن مثل هذه المواقع الاكترونية الممولة من جهات غير معلومة تستخدم هذه الحيل من أجل خدمة أجنده لها مصلحة في زعزعة استقرار الوطن وشق الصف، كما أكد اللواء عبد الرازق الناظوري بأن قوة وسيادة الوطن فوق كل أعتبار.

Brigade « Nazawra » réfute les déclarations qui lui sont attribuées

16 octobre 2016
Abdel Basset Ben Hamel – Afrique passerelle Nouvelles

Afrique Nouvelles obtenu porte sur la réponse du bureau des médias du chef d’état-major des forces armées libyennes, y compris le Maj. Gen. Abdel Razek, qui nie Nazawra a déclaré dans le journal égyptien, le septième permis de jour.

Le chef Maj. Gen. Abdel Razek Nazawra rejeté du personnel des forces armées libyennes, les militaires et la décision qui a été dit sur sa langue dans le journal égyptien le septième jour dans son édition le 15 Octobre, 2016, Maj. Gen. « Nazawra » qui l’Mansp santé Nude complètement, et quelles sont la tentative non désespérée de saper l’armée nationale la souveraineté nationale arabe libyenne sur l’ensemble du territoire libyen.

Nazawra a expliqué que ces sites électroniques financés par des inconnus utilisent ces astuces pour l’ordre du jour d’un intérêt pour le service de qualité de la construction de la maison de déstabilisation, comme le général Abdel Razek Nazawra a confirmé que le pouvoir et la souveraineté de la nation au-dessus de tout.‏‫

16-10-2016 19:41

اللواء  » الناظوري » يفند تصريحات منسوبة إليه

Brigade « Nazawra » réfute les déclarations qui lui sont attribuées

Le général de division « Lnạz̧wry » réfutent les déclarations attribuées à lui. 
 
Brigade « Nazawra » déconcerte lui attribue 16 octobre remarque 0,2016 Imprimer l’article Tweet Basit bin Hamel – Afrique passerelle Nouvelles obtenu Afrique passerelle Nouvelles une réponse du Bureau d’information
اللواء  » الناظوري » يفند تصريحات منسوبة إليه Oct 16, 2016 طباعة المقال Tweet عبدالباسط بن هامل – بوابة افريقيا الاخبارية تحصلت بوابة أفريقيا الإخبارية على رد من مكتب الإعلام…

*

Nibiru   –   LIBYE

#Libye – #Tripoli – Major Général Abdel Razak Al-Nadoury Nazoury Nazawra: forces militaires sont prêts à entrer dans Tripoli en deux jours. _ 16_10_2016.

*

ALERTE INFO TRIPOLI LIBYE  14.10.16  22:41

Violent combats entre les milices takfiristes et les brigades du GNA. 

*

16 octobre 2016

اللواء الناظوري: قوات الجيش مستعدة لدخول طرابلس خلال يومين

Major général Nazawra: forces militaires sont prêts à entrer dans Tripoli en deux jours

Libye – Le chef d’état-major, le major-général Abdel Razek Nazawra prêt à la Libye pour fournir tous les besoins de pétrole de l’Egypte ajoutant à visiter initié par le chef de Oil Corporation au Caire samedi pour voir les besoins des autorités égyptiennes de travailler sur l’huile fournie..

Nazawra expliqué dans une interview avec le « septième jour » le pétrole libyen égyptienne sera pompée dans les envois quotidiens vers l’Egypte les indemniser pour les arrêter la vente des expéditions de Saudi Aramco en Egypte, et en reconnaissance des positions de l’Egypte à l’appui de la Libye niant fermement que représente une violation de la souveraineté de la Libye.

Il a Nazawra qui est actuellement en visite en Egypte que le but de sa visite est de coordonner les efforts entre les armées libyennes et égyptiennes pour affronter le terrorisme à Benghazi et Syrte et le visage de quelques autres organisations, ainsi que de fournir pour les besoins de l’armée libyenne de l’Egypte, qui n’a pas manqué dans le passé, tout en armée libyenne a besoin de se reconstruire après qu’il était détruire, en soulignant que les armées libyennes et égyptiennes représentent un cas et ce qui se passe en Libye est destiné à renverser l’Egypte.

Il a ajouté que le monde se bat maintenant Egypte à travers les crises Fabriquer Kozmat dollar et enfoncer un coin avec certains pays pour maîtriser Caire vise tout ce qui est en Libye pour contrôler l’accès à ses ressources, puis aller à la guerre avec l’Egypte attend le manque de succès de ces parcelles après le départ de millions d’Egyptiens dans le 30 Juin à l’avortement ainsi parking pour la Libye et son peuple et de ses possibilités, et sur le dessus de l’huile ainsi que l’Egypte.

Il a décrit Nazawra président égyptien Abdel Fattah al-Sisi plus grand héros arabe pour le moment après son se sacrifier pour son pays exclu les exercices conjoints entre les armées libyennes et égyptiennes ans à partir de maintenant préoccupés par la guerre de l’armée libyenne qui l’a forcé à la main sur le côté égyptien de la responsabilité commune pour sécuriser les frontières à un moment où Pat armée libyenne avant dans le contrôle de 80% du pays.

Il a reconnu Nazawra la difficulté de déterminer le moment de l’annonce du contrôle militaire sur l’ensemble du territoire de la Libye et que ce qui manque pour annoncer qu’il est le potentiel à un moment où elle contrôlait le sud et de l’Ouest ont réaffirmé la volonté de l’armée pour entrer dans Tripoli en deux jours, comme cela est arrivé dans les champs de pétrole après l’achèvement de la libération de Syrte après qu’il était devenu organiser « Daesh » confiné entre Derna et à Syrte et Tripoli sont traités.

Il a décrit Nazawra attaque pays occidentaux sur la Libye après que l’armée de libération du Croissant d’huile ballons les médias de la région vise la pression sur les dirigeants militaires en Libye pour être à la merci du dialogue et de la spéléologie dans les termes de la Fraternité qui ne cède pas à son leadership après l’attaque a augmenté l’amarrage des personnes niant que le contrôle militaire de la région huile Crescent pour priver l’Occident du pétrole de la Libye, alors que l’armée se bat pour tout le peuple de la Libye et édité quelques-uns des bienfaits de ce peuple des gangs terroristes qui ont empêché l’accès au pétrole facilement.

Et Benghazi a confirmé Nazawra l’émancipation presque finale en présence de quelques-uns où les groupes terroristes seront complètement éliminés, mais il a aussi certainement besoin de l’annonce de plein contrôle et plus longtemps en raison de mines qui menacent les champs militaires et non à la possibilité de permettre aux familles et aux citoyens de se déplacer à elle de peur d’être à risque avec la possibilité d’identifier le plus tôt l’année prochaine, la date de la dernière édition.

Il a accusé Nazawra la Grande-Bretagne de mener des efforts pour ne pas armer l’armée libyenne pour protéger Almraeian Fraternité par elle, ainsi que le rôle des États-Unis et un certain nombre de « Acharazem » comme fonctionnaires Qatar et les groupes extrémistes Turquie Aldaamtan et les Frères musulmans et Almaaditan de la liberté du peuple libyen, ajoutant que la Libye acheter des armes du marché où il ne venait pas d’une arme de pièce de tous les pays et acheter des munitions uniquement à partir d’un certain nombre de pays et de revendiquer la Libye récemment à la Russie en leur fournissant des fournitures pour l’armée et tous les besoins militaires dans le domaine de la Russie à accepter.

Nazawra souligné armée libyenne a perdu 90% de ses composants depuis le début de la révolution de Février après l’élimination de la flotte en pleine et faire que prétendu qu’ils étaient des rebelles des éléments des groupes terroristes ont pillé toutes les armes des forces terrestres des magasins et la perte d’environ 12 millions de pièces d’armes et a exprimé la volonté de l’armée d’accepter des éléments des milices dans l’ouest du pays en tant que citoyens, ils ne portent pas d’armes ou être un bataillon sous le commandement d’une personne.

Nazawra nié qu’il y aurait «gouvernement ES» après le rejet de la Chambre des représentants, soulignant la non-acceptation de la nomination du maréchal Khalifa Haftar au poste de ministre de la Défense dans ce gouvernement et ne pas penser à sa candidature à la présidence de la Libye est maintenant la possibilité de vérifier dans le futur où qualifier victoires pour ce poste.

Il a attribué Nazawra maréchal Hfter a refusé de rencontrer l’envoyé de l’ONU Martin Kobler récent biais d’un groupe particulier, et son incapacité à faire face à la situation et la réticence des dirigeants militaires préoccupés par les questions de construction de l’armée de gaspiller son temps avec l’envoyé de l’ONU.

Et sur la critique subie par l’armée après avoir été nommé doyens municipalités Nazawra militaire a souligné qu’il était en réponse à la demande populaire pour la mise en œuvre de la loi strictement dans le chaos qui a lieu en Libye et l’absence de mise en œuvre de la loi, de ne pas faire un coup d’Etat blanc, selon certains.

 16 أكتوبر، 2016

اللواء الناظوري: قوات الجيش مستعدة لدخول طرابلس خلال يومين

ليبيا – أكد رئيس الأركان العامة اللواء عبد الرازق الناظوري إستعداد ليبيا لتوفير كافة إحتياجات مصر من النفط مشيرا لزيارة شرع بها رئيس مؤسسة النفط للقاهرة يوم أمس السبت لمعرفة إحتياجات السلطات المصرية من النفط للعمل على توفيرها.

الناظوري أوضح في مقابلة أجرتها معه صحيفة “اليوم السابع” المصرية أن النفط الليبي سيتم ضخه بشكل شحنات يومية لمصر تعويضاً لها عن توقف بيع الشحنات الواردة من شركة أرامكو السعودية الى مصر وتقديراً لمواقف مصر الداعمة لليبيا نافياً بشدة أن يمثل ذلك إنتهاكا للسيادة الليبية.

وأشار الناظوري الذي يزور مصر حاليا إلى أن الهدف من زيارته هو تنسيق الجهود بين الجيشين الليبي والمصري لمواجهة الإرهاب في بنغازي وسرت ومواجهة بعض التنظيمات الأخرى فضلا عن توفير إحتياجات جيش ليبيا من مصر التي لم تقصر في السابق فيما لازال الجيش الليبي بحاجة لإعادة بناء بعد أن تم تدميره مؤكدا بأن الجيشين الليبي والمصري يمثلان حالة واحدة وما يجري في ليبيا يراد به إسقاط مصر.

وأضاف بأن العالم الآن يحارب مصر عبر إفتعال الأزمات كأزمات الدولار والوقيعة مع بعض الدول لإخضاع القاهرة ويهدف كل ما يتم في ليبيا السيطرة عليها والحصول على خيراتها ومن ثم الدخول في حرب مع مصر متوقعا عدم نجاح هذه المؤامرات بعد خروج ملايين المصريين في الـ30 من يونيو لإجهاضها فضلا عن وقوف ليبيا وشعبها وإمكانياتها وعلى رأسها النفط إلى جانب مصر.

ووصف الناظوري الرئيس المصري عبد الفتاح السيسي بأعظم بطل عربي في الوقت الحاضر بعد تضحيته بنفسه من أجل بلده مستبعدا قيام تدريبات مشتركة بين الجيشين الليبي والمصري قبل عامين من الآن لإنشغال الجيش الليبي بالحرب التي أضطرته لتسليم الجانب المصري مسؤولية تأمين الحدود المشتركة في وقت بات فيه الجيش الليبي مسيطرا على 80% من مساحة البلاد.

وأقر الناظوري بصعوبة تحديد توقيت الإعلان عن سيطرة الجيش على كامل تراب ليبيا وأن ما ينقصه لإعلان ذلك هو الإمكانيات في وقت بات فيه يسيطر على الجنوب وأجزاء من الغرب مجددا إستعداد الجيش لدخول طرابلس خلال يومين كما حصل في الحقول النفطية بعد الإنتهاء من تحرير سرت بعد أن بات تنظيم “داعش” محصورا بين درنة وسرت وطرابلس ويتم التعامل معه.

ووصف الناظوري هجمة دول الغرب على ليبيا بعد تحرير الجيش لمنطقة الهلال النفطي ببالونات إعلامية تهدف الضغط على القيادة العسكرية فى ليبيا لتكون تحت رحمة الحوار وللرضوخ لشروط الإخوان التي لن ترضخ لها القيادة بعد أن زادت هذه الهجمة من إلتحام الشعب معها نافيا أن تكون سيطرة الجيش على منطقة الهلال النفطي لحرمان غرب ليبيا من النفط إذ يقاتل الجيش من أجل جميع أبناء ليبيا وقام بتحرير بعض خيرات هذا الشعب من العصابات الإرهابية التي حالت دون الحصول على النفط بسهولة.

وبشأن بنغازي أكد الناظوري تحررها بشكل شبه نهائي في ظل وجود مجموعات إرهابية قليلة فيها سيتم القضاء عليها نهائيا مستدركا بالتأكيد على حاجة الإعلان عن السيطرة الكاملة وقتا أطول بسبب حقول الألغام التي تهدد العسكريين وعدم إمكانية السماح للأسر والمواطنين للتحرك إليها خوفا من تعرضهم للخطر مع إمكانية تحديد مطلع العام المقبل موعدا للتحرير النهائي.

وإتهم الناظوري بريطانيا بتزعم مساعي عدم تسليح الجيش الليبي لحماية الإخوان المرعيين من قبلها فضلا عن دور الولايات المتحدة وعدد من “الشرازم” مثل مسؤولي قطر وتركيا الداعمتان للجماعات المتطرفة والإخوان والمعاديتان لحرية الشعب الليبي مضيفا بأن ليبيا تشتري السلاح من السوق حيث لم تأت إليها قطعة سلاح واحدة من أي دولة وتشتري الذخائر فقط من عدد من الدول ومطالبة ليبيا مؤخرا لروسيا بتزويدها بإمدادات للجيش وبكل ما يحتاجه العسكري في الميدان لتوافق روسيا على ذلك.

وأشار الناظوري إلى خسارة الجيش الليبي لـ%90 من مقوماته منذ بدء ثورة فبراير بعد القضاء على الأسطول البحري بالكامل وقيام من إدعوا بأنهم ثوار من عناصر المجموعات الإرهابية بسلب كافة أسلحة القوات البرية من المخازن وفقدان نحو 12 مليون قطعة سلاح معربا عن إستعداد الجيش للقبول بعناصر الميليشيات في غرب البلاد كمواطنين لا يحملون السلاح أو يكونوا كتيبة تحت قيادة شخص.

ونفى الناظوري أن تكون هناك “حكومة وفاق” بعد أن رفضها مجلس النواب مشددا على عدم القبول بترشيح المشير خليفة حفتر لمنصب وزير الدفاع في هذه الحكومة وعدم التفكير في ترشحه لرئاسة ليبيا حاليا وإمكانية تحقق ذلك مستقبلا حيث تؤهله الإنتصارات التي حققها لشغل هذا المنصب.

وأرجع الناظوري رفض المشير حفتر لقاء المبعوث الأممي مارتن كوبلر لإنحياز الأخير لمجموعة معينة وفشله فى التعامل مع الأوضاع وعدم رغبة القيادة العسكرية المنشغلة بإمور بناء الجيش بتضييع وقتها مع المبعوث الأممي.

وبشأن الإنتقادات التي تعرض لها الجيش بعد تعيينه عمداء بلديات من العسكريين أشار الناظوري إلى أن ذلك تم إستجابة لمطلب شعبي لتنفيذ القانون بحذافيره في ظل الفوضى التي تشهدها ليبيا وعدم تنفيذ القانون وليس للقيام بانقلاب أبيض كما إدعى البعض.

16|13:57|
الناظوري قوات الجيش تستعد لدخول طرابلس العاصمة خلال يومين

Armée Nazawra prêt à entrer dans la capitale Tripoli en deux jours

Lnạz̧wry des troupes de l’armée se prépare à l’entrée de Tripoli la capitale dans quelques jours.
ليبيا – أكد رئيس الأركان العامة اللواء عبد الرازق الناظوري إستعداد ليبيا لتوفير كافة إحتياجات مصر من النفط مشيرا لزيارة شرع بها رئيس مؤسسة النفط للقاهرة يوم أمس السبت…

*

Libya 24 – ليبيا 24
#ليبيا_هذا_اليوم
كانت الصحيفة نسبت الى اللواء الناظوري إستعدادَ ليبيا لتوفير كافة إحتياجاتِ مصر من النفط.
وعلى الصعيد الداخلي جدد اللواء الناظوري التأكيدْ على إستعدادِ الجيش لدخول طرابلس خلال يومين ،، كما حصل في الحقول النفطية.

Libye 24 – Libye 24
# à Ibia_hma_aleom
Le journal cité Maj . Gen. Nazawra prêt à la Libye de fournir à tous les besoins de pétrole de l’ Egypte. En
interne nouvelle brigade Nazawra mettant l’ accent sur l’ état de préparation de l’ armée pour entrer dans Tripoli en deux jours ,, comme cela est arrivé dans les champs de pétrole.

Libya 24-lybyạ 24
#Libye _ C’est _ aujourd’hui.
C’était le journal attribuées à la brigade lnạz̧wry préparer. La Libye de fournir tous les besoins de l’Égypte de pétrole.
Sur le plan interne, le général de division lnạz̧wry renouvelé l’accent sur la préparation de l’armée à l’entrée de Tripoli en deux jours,, comme dans les champs pétroliers.

Libya 24 – ليبيا 24
#ليبيا_هذا_اليوم
كانت الصحيفة نسبت الى اللواء الناظوري إستعدادَ ليبيا لتوفير كافة إحتياجاتِ مصر من النفط.
وعلى الصعيد الداخلي جدد اللواء الناظوري التأكيدْ على إستعدادِ الجيش لدخول طرابلس خلال يومين ،، كما حصل في الحقول النفطية.

0:00

 

Publié par ‎Libya 24 – ليبيا 24

**

Le Gouvernement de Réconciliation (GNA) menace d’arrestation ceux du Congrès National (CNG) après la prise des Locaux 

15|18:39|

حكومة الوفاق تتوعد المؤتمر الوطني بعد استيلاها علي مقار حكومية

Le gouvernement de réconciliation et de la conférence nationale après Astellaha..  le siège gouvernementale
-2:49

 

 

*

Libye: l’ex-gouvernement de Tripoli de retour

    • Par lefigaro.fr avec AFP
    • Mis à jour le 15/10/2016 à 08:12

 

  • Publié le 15/10/2016 à 08:09

15.10.16 08:09

Les anciennes autorités de Tripoli, remplacées en avril par de nouvelles institutions soutenues par la communauté internationale, ont annoncé hier soir qu’elles reprenaient leurs fonctions, après avoir pris possession sans combats des locaux du Conseil d’Etat libyen. Dans un communiqué, le chef de l’ex-gouvernement tripolitain, Khalifa Ghweil, qui refusait déjà de partir, a affirmé la « légitimité » de son « gouvernement de salut national », issu de l’ancien Parlement de Tripoli, le Congrès général national (CGN). Il a appelé tous ses ministres à reprendre leurs fonctions et à considérer « comme suspendus de leurs fonctions » tous les responsables nommés par le nouveau gouvernement d’union nationale (GNA) soutenu par l’ONU.

Même s’il a perdu en avril toutes les institutions et ministères qu’il contrôlait à Tripoli au profit du GNA, Ghweil continuait de publier des communiqués portant le sceau de son gouvernement de salut national. Dans le dernier en date de ces communiqué, publié le 9 octobre, il critiquait la situation sécuritaire à Tripoli. Ghweil, qui avait perdu le soutien des principales milices qui contrôlaient Tripoli, a lu son communiqué depuis les locaux du Conseil d’Etat, la plus haute instance consultative issue de l’accord politique parrainé par l’ONU, dont il a pris possession sans combats.

En réponse, le GNA a promis dans un communiqué d’arrêter « les politiciens qui (…) tentent de créer des institutions parallèles et déstabiliser la capitale ». Le GNA a condamné la prise de possession du QG du Conseil d’Etat par « un groupe armé », dénonçant de nouvelles « tentatives pour saboter l’accord politique » parrainé par l’ONU.

Aux termes de l’accord controversé conclu fin 2015 au Maroc entre des membres de forces politiques libyennes, les 145 députés du CGN deviennent membres du Conseil d’Etat. Toutefois, un groupe de députés dont le président du CGN Nouri Abou Sahmein, ont refusé de se joindre au Conseil d’Etat. Mais leur décision n’a guère influé sur l’installation de la nouvelle institution. Défini comme « la plus haute instance consultative de l’État » par l’accord politique, le Conseil d’Etat travaille de pair avec le GNA conduit par le premier ministre désigné Fayez al-Sarraj, installé à Tripoli depuis le 30 mars.

*

En Libye, le (nouveau) coup d’Etat de Tripoli

A Tripoli, l’ancien premier ministre libyen Khalifa Ghweil et ses partisans ont délogé cette nuit Fayez Sarraj, qui l’avait remplacé en avril avec le soutien de la communauté internationale. La greffe onusienne sur la réalité libyenne n’a pas pris.
Un mandat d’arrêt a été émis avec ordre d’intercepter Fayez Sarraj et les membres de son conseil de la Présidence, s’ils tentaient de franchir les frontières. – SIPA

Dans la nuit du vendredi 14 octobre, Tripoli a connu l’un de ces revirements dont seule la Libye. …

Dans la nuit du vendredi 14 octobre, Tripoli a connu l’un de ces revirements dont seule la Libye a désormais le secret. Peu après la prière du soir, les anciennes autorités de Tripoli, avec à leur tête l’ex chef de l’ex-gouvernement tripolitain, Khalifa Ghweil, issu de l’ancien Parlement libyen, le Congrès général national (CGN), ont repris leurs fonctions. Elles avaient été remplacées en avril dernier par de nouvelles institutions soutenues par la communauté internationale, dans un effort musclé mené par l’ONU d’imposer un pseudo gouvernement d’union nationale (GNA) à la Libye, dirigé par Fayez Sarraj. Un gouvernement fermement soutenu par les capitales occidentales, mais qui n’a jamais réussi à imposer son autorité aux Libyens. Ni auprès du gouvernement dissident de Tripoli, ni auprès du Parlement, élu, réfugié à Tobrouk, dans l’Est du pays.

Les locaux du nouveau Conseil d’État installé lui aussi en avril dernier et censé remplacer le Congrès général, ont été repris, ainsi que les bâtiments des ministères. Dans un communiqué, Khalifa Ghweil, qui refusait déjà de partir au printemps, a affirmé la « légitimité » de son gouvernement de salut national et appelé ses ministres à reprendre leurs fonctions et à considérer « comme suspendus » tous les responsables nommés par le nouveau gouvernement d’union nationale (GNA) soutenu par l’ONU. Un mandat d’arrêt a même été émis avec ordre d’intercepter Fayez Sarraj et les membres de son conseil de la Présidence, s’ils tentaient de franchir les frontières. La réponse du gouvernement de l’ONU est tombée à peine quelques heures plus tard. Dans un communiqué il intimait l’ordre à son ministre de l’intérieur d’arrêter « les politiciens qui (…) tentent de créer des institutions parallèles et déstabiliser la capitale ». Le GNA a condamné la prise de possession du QG du Conseil d’État par « un groupe armé » et la « tentative de saboter l’accord politique » parrainé par l’ONU et signé à Skhirat, au Maroc, en décembre 2015.

Le plus cocasse de l’affaire est que l’ordre des deux gouvernements rivaux ne peut s’adresser qu’aux mêmes exécutants: les milices de Tripoli. C’est leur appui qui avait permis en avril l’arrivée rocambolesque par la mer de Fayez Sarraj et avait sécurisé la base maritime d’Abu Sita où celui qui devait être le nouvel homme fort de la Libye recevait en enfilade les ministres des affaires étrangères de la «communauté internationale», Jean-Marc Ayrault en tête. Depuis, déçues par leurs nouveaux patrons, privées de salaires par suite de crise des liquidités, les vrais seigneurs de Tripoli ont tourné casaque. D’ailleurs, les plus puissants groupes armés de Tripoli-les unités Rada, Nawasi et les hommes de Haitem Tajouri- tentent depuis quelques mois de changer leur image. Non sans succès. Ils ne s’appellent plus «milices» mais «forces» et assument les pouvoir de police, d’enquête et de sécurisation d’un état défaillant. Mieux, elles se sont distancées des autres factions à tendance islamiste auxquelles elles s’étaient jointes en 2014, lors de la prise de Tripoli par la coalition Aube de la Libye.

Néanmoins, «le coup d’état des milices», comme le qualifie le quotidien anglais The Guardianne se résume pas  aux seuls groupes  armées de Tripoli. Khalifa Ghweil, le patron du CGN, a de immédiatement invité les autorités installées dans l’Est, à Tobrouk (dont la Chambre des Représentants, élue en 2014), à former au plus vite un «vrai» gouvernement d’union, «libyo-libyen». L’idée avait germé voici un an et des parlementaires de Tripoli et de Tobrouk s’étaient rencontrés pour trouver une solution à leur brouille qui datait de deux ans. A l’époque la coalition pro-islamiste l’Aube de la Libye, avait pris par les armes, refusant les résultats des élections de la Chambre des Représentants, dont ils étaient les grand perdants. Durant deux ans, l’espagnol Bernardino Léon, envoyé spécial de l’ONU, avait fait la navette dans un effort de réconciliation qui avait sombré dans le ridicule. Quelques mail de l’émissaire, ayant fuité dans les médias, révélaient qu’en réalité l’envoyé de l’ONU négociait un poste grassement rémunéré avec les Émirats arabes unis, l’un des états qui avec l’Égypte, le Qatar et la Turquie, se mêle de très près des affaires libyennes. Les négociations, expatriées dans les palaces marocains et tunisiens, avaient irrité les Libyens confrontés à la montée en puissance de l’Etat islamique et de plusieurs groupes islamistes dans leur pays. La «funduk (hôtel en arabe) diplomatie», ils n’en voulaient plus.

Réunis à Malte en novembre 2015, les deux présidents des parlements rivaux de Tobrouk et Tripoli, avaient fini par se serrer la main, promettant d’enterrer la hache de guerre et de former un gouvernement d’union libyo-libyen. «Trop tard» avaient rétorqué les chancelleries occidentales, qui poussaient déjà leur casting avec Fayez Sarraj en tête. Le tout piloté par le fort dynamique et volontaire nouvel émissaire de l’ONU, Martin Kobler.

Mais la greffe onusienne sur la réalité libyenne n’a pas pris. Sarraj et son conseil de la Présidence n’ont d’ailleurs jamais pu siéger à Tripoli, ni d’ailleurs en Libye. Un an plus tard, le constat se résume à un pathétique «tout ça pour ça!»

La nouvelle donne a t-elle quelques chances de réussir? Il semble que oui, selon l’avis de quelques proches du pouvoir installé à Tobrouk qui ont suivi pas à pas la préparation du «coup de Tripoli.» En réalité, les deux parties ont mené depuis quatre mois de nombreuses rencontres et négociations secrètes, sans oublier d’y associer les deux cités-états les plus puissantes et les mieux armées de la Libye: Misrata et Zintan. Déjà acquis à la cause du pouvoir de l’Est et de l’armée du général Haftar, les Zintani ont adhéré à l’idée de la solution libyo-libyenne. Misrata, plus divisée, a fini, semble-t-il, par l’accepter aussi. Du moins en majorité. Exténuées par les combats de Syrte, où elles sont en première ligne contre Daech, les milices de Misrata se seraient ralliées, à commencer par Halbous, la plus puissante d’entre elles, forte de quelques 3000 combattants. Un accord écrit aurait même été paraphé.

Pour l’heure, la communauté internationale, fort bavarde depuis un an sur le dossier libyen, garde le silence. Quand à Fayez Sarraj, il aurait déjà rejoint Malte, par un vol spécial privé, affrété in extremis au soir de ce vendredi fatidique, qui résonne comme un camouflet pour la diplomatie onusienne et ses efforts de «réconciliation». Reste à savoir ce qu’en dira la Président François Hollande, lequel,  il y a deux semaines à peine, renouvelait son soutien sans réserves à Fayez Sarraj et son gouvernement d’union, en le recevant à Paris… L’équation est simple. Laisser les Libyens régler leurs affaires et constituer un seul État ou persévérer dans l’erreur et  laisser ainsi se multiplier les gouvernements «dissidents», reconnus, non-reconnus, parallèles ou renégats…». Dans ce cas, autant livrer tout de suite ce pays situé à 300 kilomètres de l’Europe aux trafiquants et aux djihadistes d’AQMI et de l’EI.

TAGS:

15-10-2016 18:29

A lire ,

A Tripoli, l’ancien premier ministre libyen Khalifa Ghweil et ses partisans ont délogé cette nuit Fayez Sarraj, qui l’avait remplacé en avril avec le soutien de la communauté internationale. La greffe onusienne sur la réalité libyenne n’a pas pris.
marianne.net

*

15|01:32|

بيان حكومة الإنقاذ الوطني بشأن آخر تطورات الأوضاع السياسية _ طرابلس 14 – 10 – 2016 .

Déclaration du gouvernement de salut national sur l’évolution de la situation politique _ Tripoli 14. 10. 2016.

 

 

 *

ALERTE INFO TRIPOLI LIBYE

Violent combats entre les milices takfiristes et les brigades du GNA. 

ALERTE INFO TRIPOLI LIBYE

Violent combats entre les milices takfiristes et les brigades du GNA. 
Déliquescence du gouvernement voulu et reconnu par L’ONU. Au vue de la gravité,le personnel de l’union européenne et l de l’ONU ont été évacué de Tripoli. Des informations non confirmer pour le moment font état du départ cette nuit depuis l’aéroport de mitiga à tripoli des membres du GNA en Tunisie

CRI INFO 15.10.2016

Photo Tripoli cette nuit

L’image contient peut-être : nuit, ciel, nuage et plein air

*

Nibiru_Final_Update.

*

*

Cliquez sur:

Nibiru

pour accéder à tous les Liens

*

*

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s