URGENT: « Rain Bombs » « Pluie en Bombes » Militarisation du Temps Of Météo » – Pastor Paul Begley – _ 29_07_2016.

29-07-2016

 

Nibiru

 

NWO

URGENT: « Rain Bombs » « Pluie en Bombes » Militarisation du Temps Of Météo » – Pastor Paul Begley – _ 29_07_2016.

 

*

Pastor Paul Begley

Has God sent Judgement upon America or is the New World Order « Weaponizing the Weather » for control of the masses 

Pastor Paul Begley is a pastor from Indiana that gives you current events and how they relate to the Bible  We always offer a call to salvation and Jesus is adding to the church daily.

URGENT: « Rain Bombs » Militariser Of Météo « 

URGENT: « Rain Bombs » Weaponizing Of Weather »

Paul Begley 

Ajoutée le 29 juil. 2016

Dieu a envoyé le jugement sur l’ Amérique ou est le Nouvel Ordre Mondial « de militariser la météo » pour le contrôle des masseshttp://www.paulbegleyprophecy.com aussi nous aider à répandre la Word https://www.paypal.com/cgi-bin/webscr… alsohttp://www.bloomberg.com/news/article… also https://crusaderjournal.com

Has God sent Judgement upon America or is the New World Order « Weaponizing the Weather » for control of the masseshttp://www.paulbegleyprophecy.com also Help Us Spread The Word https://www.paypal.com/cgi-bin/webscr… alsohttp://www.bloomberg.com/news/article… also https://crusaderjournal.com

*

Forget Tornadoes. Rain Bombs Are Coming for Your Town

Climate change is weaponizing the atmosphere.

July 29, 2016 — 12:00 PM CEST

Evidence shows that the sky is coming down on our heads—the watery part of it, anyway, in larger and larger cascades. It’s largely our own fault.

The past two months have seen some doozies just in the U.S. The Empire State Building was struck by lightning twice on Monday during a storm that brought an inch of rain down in what felt like a single sheet.

Last month, at least 23 people died in West Virginia flooding. At its peak on June 23, more than 8 inches to 10 inches fell within half a day—a once-every-1,000 years rain storm. Maelstroms in May and early June dropped five times as much rain as normal near Houston, seriously challenging the definition of normal. More than a dozen people died. It was the city’s fifth major flood in just over a year. (Rainfall is trending higher nationally, though paving over much of Texas probably doesn’t help.)

The most dramatic recent image came from Bruce Haffner, a Phoenix TV helicopter pilot, who snapped what looks very much like a 20-megaton warhead going off. This is informally known as a “rain bomb »:

 “rain bomb »:

 

The phenomenon is known in meteorology circles as the more sober “wet microburst.” They are supposed to happen rarely; conditions must be just right. A thunderstorm runs into a dry patch of air that sucks some moisture away. The air underneath the storm cloud cools, making it more dense than the air around it. The cooler air begins to drop into even warmer air and then accelerates. When the faucet really flips on, air can blast out of the sky at more than 115 miles per hour. It deflects off the ground and pushes winds outward, at or near tornado strength. The Phoenix event above was actually a “macroburst,” with a radar footprint wider than about 2.5 miles, said Amber Sullins, chief meteorologist at ABC-15 News.

Scientists understand the mechanics of small-scale weather events such as rain bombs, tornadoes, and severe thunderstorms. The past few years have seen modest improvements in projections of how these storms might behave in a changing atmosphere, region-by-region.

“The research showing rain events for us being less frequent but more intense, due to climate change, seems to be our new reality,” Sullins said.

What’s known with much greater confidence by climatologists is that storms shouldcontinue to intensify. There’s little question that by stockpiling water vapor, the atmosphere is building a worldwide arsenal of “rain bombs”—or, if you like, wet microbursts, macrobursts, or just your typical, Noah-scale deluges. And unlike, say, the study of climate change and its relationship to war, why the sky keeps falling is clearer:

    • Human activity has increased the amount of carbon dioxide in the air by more than 40 percent above pre-industrial levels.

http://www.bloomberg.com/graphics/carbon-clock/embed/

      • The CO2 and other climate pollutants trap more heat in the atmosphere.
      • A hotter atmosphere holds more water—about 4 percent more for every degree-Fahrenheit rise in average temperature.
      • More water vapor and energy in the system mean more intense storms. And lots, and lots, and lots of water.
The U.S. is experiencing more frequent rain storms that should typically occur only once in five years. The green bars show the percentage increase in 5-year storms. This graphic ends in 2012; the year 2015 brought an 80 percent increase above the norm.
The U.S. is experiencing more frequent rain storms that should typically occur only once in five years. The green bars show the percentage increase in 5-year storms. This graphic ends in 2012; the year 2015 brought an 80 percent increase above the norm.

 

SOURCE: U.S. National Climate Assessment

From 2001 to 2012 (the right-most green bar shown above), once-every-five-year storms occurred 40 percent more often than normal for the U.S., or about every three years. In 2015, these five-year storms happened 80 percent more frequently than expected, according to Ken Kunkel, a scientist with NOAA’s National Centers for Environmental Information.

It’s not just that the amount of rain is increasing; the amount of extreme rain is increasing. All over the Earth’s land masses. The year 2010 had 88 percent more broken records than might have occurred in a stable climate, according to a study last year by German researchers. From 1981 to 2010, 12 percent more record-breaking rainstorms occurred worldwide than would have happened without human influence. “This implies that over the last 30 years, roughly one in ten record-breaking events would not have occurred without climate change,” they wrote.

Scientists can’t say where the next rain bomb may land. They still don’t know where lightning will strike next. But it’s clear from wide-ranging research that human activity has weaponized the atmosphere.

Watch Next: A Brief History of Global Warming

*

Photographe: Ethan Miller / Getty Images

Oubliez les tornades. Pluie Bombs Are Coming pour votre ville

Le changement climatique est militariser l’atmosphère.

29 juillet 2016 – 12h00 CEST

Les faits montrent que le ciel est en baisse sur nos têtes-la partie aqueuse de celui-ci, de toute façon, en cascades plus en plus grandes. Il est en grande partie notre faute.

Les deux derniers mois ont vu quelques doozies seulement aux États-Unis L’Empire State Building a été frappé par la foudre à deux reprises lundi lors d’une tempête qui a un pouce de pluie dans ce qui semblait être une seule feuille.

Le mois dernier, au moins 23 personnes sont mortes en Virginie – Occidentale inondations. À son apogée , le 23 Juin, plus de 8 pouces à 10 pouces est tombé dans une demi – journée, une fois toutes les 1000 ans tempête de pluie. Maelstroms en mai et début Juin a chuté cinq fois plus de pluie que la normale près de Houston, contester sérieusement la définition de la normale. Plus d’une douzaine de personnes sontmortes. Il était de la ville cinquième inondation majeure en un peu plus d’ un an.(Rainfall est une tendance plus élevée à l’ échelle nationale, mais ouvrant sur unegrande partie du Texas probablement ne contribue pas.)

L’image la plus spectaculaire récente est venue de Bruce Haffner, un pilote d’hélicoptère Phoenix TV, qui claqua ce qui ressemble beaucoup à une ogive de 20 mégatonnes d’aller au large. Ceci est officieusement connu comme une « pluie bombe »:

 

Le phénomène est connu dans les milieux de la météorologie comme plus sobre Ils sont censés se produire rarement « microrafale humide. »; conditions doivent être juste. Un orage se jette dans un patch sec de l’air qui aspire une certaine humidité. L’air sous le nuage d’orage se refroidit, ce qui rend plus dense que l’air autour de lui. Le refroidisseur d’air commence à tomber dans l’air encore plus chaud, puis accélère. Lorsque le robinet retourne vraiment, l’air peut sauter hors du ciel à plus de 115 miles par heure. Il dévie sur le sol et pousse les vents vers l’extérieur, à ou près de la force de la tornade.L’événement Phoenix ci-dessus était en fait un « macroburst, » avec une empreinte radar plus large que environ 2,5 miles, dit Ambre Sullins, météorologue en chef chez ABC-15 Nouvelles.

Les scientifiques comprennent la mécanique des phénomènes météorologiques à petite échelle telles que les bombes de pluie, des tornades et des orages violents. Ces dernières années ont vu des améliorations modestes dans les projections de la façon dont ces tempêtes pourraient se comporter dans une atmosphère changeante, région par région.

« Les recherches montrant des événements de pluie pour nous être moins fréquentes mais plus intenses, en raison du changement climatique, semble être notre nouvelle réalité», a déclaré Sullins.

Ce qui est connu avec beaucoup plus de confiance par les climatologues est que lestempêtes devraient continuer à intensifier . Il y a peu de doute que par le stockage devapeur d’eau, l’atmosphère est la construction d’ un arsenal dans le monde des «bombes de pluie» -ou, si vous voulez, des microrafales humides, macrobursts, ou tout simplement vos déluges, Noé échelle typique. Et contrairement à , disons, l’étude deschangements climatiques et de sa relation à la guerre , pourquoi le ciel ne cesse detomber est plus claire:

      • L’activité humaine a augmenté la quantité de dioxyde de carbone dans l’air de plus de 40 pour cent au-dessus des niveaux pré-industriels.
  • Le CO2 et d’ autres polluants climatiques piège plus de chaleur dans l’atmosphère.
  • Une atmosphère plus chaude contient plus d’ eau, soit environ 4 pour cent de pluspour chaque augmentation de degré Fahrenheit la température moyenne.
  • Plus de la vapeur d’eau et d’énergie dans le système signifient des tempêtes plus intenses. Et beaucoup, et beaucoup, et beaucoup d’eau.
Le Etats-Unis traversent les tempêtes de pluie plus fréquentes qui devrait généralement se produire qu'une seule fois en cinq ans. Les barres vertes indiquent le pourcentage d'augmentation des tempêtes de 5 ans. Ce graphique se termine en 2012; l'année 2015 a apporté une augmentation de 80 pour cent au-dessus de la norme.
Le Etats-Unis traversent les tempêtes de pluie plus fréquentes qui devrait généralement se produire qu’une seule fois en cinq ans. Les barres vertes indiquent le pourcentage d’augmentation des tempêtes de 5 ans. Ce graphique se termine en 2012; l’année 2015 a apporté une augmentation de 80 pour cent au-dessus de la norme.

 

SOURCE: Évaluation du climat national des États-Unis

De 2001 à 2012 (la barre la plus à droite vert indiqué ci-dessus), les tempêtes une fois tous les cinq ans se sont produites 40 pour cent plus souvent que la normale pour les États-Unis, soit environ tous les trois ans. En 2015, ces tempêtes de cinq ans est passé de 80 pour cent plus souvent que prévu, selon Ken Kunkel, un scientifique avec les centres nationaux pour l’information environnementale de la NOAA.

Il ne suffit pas que la quantité de pluie augmente; la quantité de pluie extrême augmente. Partout les masses terrestres de la Terre. L’année 2010 avait records 88 pour cent de plus brisés que pourrait avoir eu lieu dans un climat stable, selon une étude  de l’an dernier par des chercheurs allemands. De 1981 à 2010, 12 pour cent de plus record des pluies torrentielles se sont produites dans le monde que seserait passé sans influence humaine. « Cela implique qu’au cours des 30 dernières années, environ un sur dix événements records auraient pas eu lieu sans changement climatique, » écrivent – ils.

Les scientifiques ne peuvent pas dire où la pluie prochaine bombe peut atterrir. Ils ne savent toujours pas où la foudre va frapper à côté. Mais il est clair à partir de larecherche de grande envergure que l’ activité humaine a militarisé l’atmosphère.

Montre suivant: Une brève histoire du réchauffement de la planète

Une brève histoire du réchauffement de la planète

*

Cliquez sur:

Nibiru

pour accéder à tous les Liens

*

*

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s